Je Sais Tout ... Le Monde et la Nature Retour Menu  Accueil

T (2/2) de  TOUNDRA  à  TYPHON
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Toundra
TOUNDRA 3 références trouvées

Vastes étendues, couvertes d'une maigre végétation, situées en bordure immédiate ou à l'intérieur du cercle arctique. On rencontre la toundra au nord de l'Alaska, du Canada et de l'U.R.S.S., où règnent des conditions climatiques d'une extrême rigueur.

A l'intérieur du cercle ARCTIQUE, le SOL de la toundra est gelé sur plusieurs dizaines de mètres. 3 MOIS par AN un dégel brutal et superficiel le couvre de boue. Or il y a du PÉTROLE, du gaz, du charbon sous la toundra, qu'il s'agit d'extraire. Mais comment ravitailler en LÉGUMES frais les hommes qui s'y emploient ? Pour résoudre le problème, la Russie a créé un Institut des Recherches scientifiques pour l'AGRICULTURE de l'Extrême-Nord. Ses savants ont fait venir des plants de POMMES DE TERRE des Andes, de choux et même de TOMATES poussant dans des régions au climat relativement rigoureux. Petit à petit, ils ont fait remonter ces plants vers le nord pour les acclimater à des conditions de plus en plus difficiles. Aujourd'hui, en certains points, la toundra n'est plus infertile : pendant les 90 JOURS de l'ÉTÉ, on y récolte des légumes frais...


TRANSPIRATION DES PLANTES

Fonction des plantes rejetant au travers de leurs feuilles l'eau absorbée par leurs racines, après en avoir extrait les principes nutritifs indispensables à leur développement.

Vers 1720, le NATURALISTE britannique Stephen Hale s'interroge : que devient l'EAU que les plantes absorbent en grandes quantités pendant toute leur existence ? Si toute cette eau restait dans la plante, cette dernière prendrait des proportions énormes. Assurément, elle doit rejeter une grande partie de l'eau que boivent ses racines. Mais par quel moyen ? Stephen Hale a l'idée d'enduire d'une épaisse couche de graisse le pot et la terre dans lesquels pousse une plante. Ainsi l'eau dont il l'a préalablement et abondamment arrosée ne pourra s'évaporer. Puis, il dépose le pot sur une balance. Quelques HEURES plus tard, le savant constate que la plante s'est allégée ! Seule explication possible : elle s'est débarrassée d'une certaine quantité d'eau en la rejetant par ses feuilles. Ainsi, les plantes transpirent. Ce phénomène explique en partie la fraîcheur des sous-bois en ÉTÉ.

Transpiration des Plantes

Trombe
TROMBE 1 référence trouvée

Phénomène météorologique comparable à une TORNADE, mais se déroulant sur une mer ou un LAC. D'énormes masses d'eau sont alors aspirées vers un nuage et retombent avec une brutalité dévastatrice.

Ce jour-là, au sud de l'Espagne, le temps avait brusquement tourné à l'ORAGE. Soudain, sur la MER, une sorte de queue de CHAT avait surgi de la base d'un CUMULO-NIMBUS noir d'encre. Lentement, elle s'était allongée, avait pris l'aspect d'une énorme trompe d'ÉLÉPHANT dont l'extrémité avait atteint la surfaçe de la mer. Déjà, les pêcheurs avaient regagné le rivage. Pendant ce temps, à l'intérieur de la trompe d'éléphant, des tonnes d'EAU montaient à chaque seconde vers le NUAGE. Puis, lentement, le tuyau s'était détaché de la mer et s'était résorbé. Tout paraissait terminé lorsque, tout à coup, comme un ballon trop gonflé, le cumulo-nimbus avait crevé. L'eau dont il s'était gorgé s'abattait en CATARACTE vers la mer, soulevant d'immenses gerbes d'écume. "Quiconque se serait trouvé là, expliqua un pêcheur, aurait vu son embarcation écrasée comme une coque de NOIX." Mais la trombe, cette fois, n'avait pas fait de victimes...


TROPIQUES 5 références trouvées

Régions du globe situées de part et d'autre de l'ÉQUATEUR où le Soleil passe au ZÉNITH à certaines périodes de l'ANNÉE. Le tropique du CANCER limite cette zone dans l'HÉMISPHÈRE nord, le tropique du Capricorne dans l'hémisphère sud.

Des arbres gigantesques aux espèces précieuses comme le teck, l'ACAJOU, l'ÉBÈNE; des sous-bois où ne pénètre pas le SOLEIL tant la végétation y est épaisse; une VIE ANIMALE intense allant des grands singes aux fauves en passant par les SERPENTS et des OISEAUX aux plumages colorés, ainsi se présente, sur presque tout le pourtour de la TERRE, la zone située sous les tropiques. Vues de loin, les régions tropicales peuvent évoquer une sorte de Paradis. Cependant, un des grands penseurs de notre temps, Claude Lévi-Strauss, s'est exclamé à leur sujet : "Tristes tropiques !" En effet, le climat très humide qui y règne favorise la REPRODUCTION accélérée des moustiques, des MOUCHES, des punaises, porteurs de maladies redoutables comme la malaria, la typhoïde, le CHOLÉRA, la fièvre jaune, et d'autres encore...

Tropiques

Typhon
TYPHON 2 références trouvées

Phénomène météorologique d'une grande violence, propre aux régions asiatiques. Le vent souffle à plus de 180 kilomètres à l'HEURE et provoque des RAZ DE MARÉES catastrophiques.

"Typhon signalé au nord des Philippines. Escadrille météo, préparez-vous à décoller !" Aussitôt, 3 avions prennent l'AIR et mettent le cap sur la région indiquée. Une fois de plus, l'escadrille spéciale s'apprête à affronter l'un des phénomènes météorologiques les plus dévastateurs : un typhon du Pacifique-nord. Un des avions traversera le typhon, lequel peut s'étendre sur 2.000 kilomètres, en effectuant quantité de mesures et d'observations. Les deux autres se livreront à des tentatives en vue d'en atténuer la violence. Ils largueront au coeur du typhon de grandes quantités de substances diverses, destinées à accélérer la CONDENSATION des énormes quantités d'EAU que contiennent ses NUAGES. Le déferlement de la PLUIE peut en effet affaiblir les VENTS et dérégler le typhon. Les "chasseurs de typhons" ont du pain sur la planche : on compte en effet une vingtaine de typhons par AN dans le voisinage du Japon...


Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011