Je Sais Tout ... La Science Retour Menu  Accueil

B (2/2) de  BIOLOGIE  à  BOUSSOLE
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Biologie
BIOLOGIE 9 références trouvées

Terme adopté par le savant français Lamarck en 1802, pour désigner l'ensemble des sciences qui s'intéressent aux fonctions des organes des êrtes vivants.

A FLORENCE, vers 1485, il arrive que LÉONARD DE VINCI, abandonnant ses pinceaux, ses ciseaux et ses planches à dessin, quitte discrètement son domicile certains soirs. En grand secret, il gagne les combles de l'hôpital. Seul dans une pièce, il se livre à l'étude détaillée du corps humain sur un cadavre. A l'époque, on connaît à peu près tous les organes qui composent un être vivant, mais leurs fonctions demeurent encore mystérieuses. Par exemple, on croit que l'AIR que nous respirons passe des poumons dans le coeur et qu'ensuite les ARTÈRES conduisent cet air dans toutes les parties du corps. Petit à petit, cependant, grâce à des esprits curieux comme Léonard de Vinci, les fonctions d'organes comme le coeur, les REINS, les intestins feront l'objet d'études de plus en plus approfondies. Ces recherches donnent le JOUR à une nouvelle science à laquelle le savant français LAMARCK donnera définitivement le nom de biologie : du grec "bios" (VIE) et "logos" (science).


BIOPSIE

Prélèvement d'un fragment de peau ou de tissu organique en vue de son examen approfondi au microscope. Cette analyse permet de dépister le CANCER.

En examinant un malade qui souffrait de la gorge, le médecin a découvert une grosseur anormale au niveau du larynx. Il a prescrit une biopsie. Un spécialiste a prélevé à l'aide d'instruments spéciaux un petit fragment de la grosseur et l'a plongé dans un bain de paraffine liquide. En refroidissant, la paraffine est devenue gélatineuse, puis ferme : le fragment de tissu en est prisonnier. A l'aide d'autres instruments de haute précision, le spécialiste divise ce bloc de paraffine en lamelles d'une extrême finesse. Celles-ci sont si minces qu'on pourrait en aligner 200 sur un millimètre ! Le tissu prélevé sur la grosseur est prêt pour un examen approfondi à l'aide d'un puissant MICROSCOPE. Cet examen permet au spécialiste d'observer de très près les CELLULES du tissu et de vérifier qu'elles ne sont pas cancéreuses.

Biopsie

Bit
BIT 1 référence trouvée

Un des 2 éléments constitutifs du LANGAGE BINAIRE 1 et 0, dont l'assemblage forme le langage de l'ordinateur et les informations qu'il conserve dans sa mémoire.

"Donnez-moi un levier et je soulève le monde !" disait ARCHIMÈDE. Avec des 1 et des 0 alignés par leurs ORDINATEURS, les savants américains ont conquis la LUNE ! En langage d'ordinateur, le 1 et le 0 sont des bits. Les spécialistes des ordinateurs peuvent demander à la machine de mener à bien les opérations les plus compliquées par simple assemblage convenable de bits. Ceux-ci ne désignent pas uniquement des chiffres ou des sommes. Assemblés de façon appropriée, ils peuvent également correspondre à des lettres. Avec celles-ci on fait des mots, par exemple le nom d'un client ayant un compte dans une banque, son adresse, son numéro de compte et le montant de l'argent qu'il possède sur ce compte. La MÉMOIRE de l'ordinateur peut enregistrer des dizaines de millions de bits. Mais, en raison de l'extraordinaire vitesse avec laquelle un ordinateur peut consulter sa mémoire, il peut identifier le groupe de bits correspondant à un client en une infime fraction de seconde.


BLACK-OUT

En astronautique, ce mot désigne l'interruption momentanée des liaisons radio avec un vaisseau spatial au moment de son retour vers la terre.

Le 5 mai 1961, Alan Shepard, le premier ASTRONAUTE américain, s'envole à bord d'une cabine Mercury. Après avoir atteint 185 kilomètres d'ALTITUDE, la cabine redescend vers l'OCÉAN Atlantique. Soudain les responsables du vol s'inquiètent : Alan Shepard ne répond plus à leurs appels ! Ce silence dure plus de 4 minutes et fait naître une angoisse insoutenable. Quel soulagement lorsque Shepard déclare : "Tout va bien à bord !" Pourquoi était-il resté si longtemps silencieux ? Le mystère ne sera élucidé que plus tard. On saura alors qu'Alan Shepard n'avait pas cessé de donner de ses nouvelles et que de son côté il n'entendait plus les messages transmis par la TERRE. Lors de la RENTRÉE de la cabine Mercury dans l'ATMOSPHÈRE, il s'était créé tout autour du vaisseau un NUAGE de gaz très chaud que les ONDES radio ne pouvaient pas franchir. A ce phénomène qui se reproduit à chaque retour d'un vaisseau spatial vers la Terre, les spécialistes ont donné le nom de "black-out".

Black-Out

Bouclier Thermique
BOUCLIER THERMIQUE 1 référence trouvée

Revêtement en matériaux spéciaux qui protège la cabine des astronautes contre la chaleur lors de leur RENTRÉE dans l'atmosphère.

Joseph Conrad, un des ASTRONAUTES américains qui ont marché sur la LUNE, nous dit : "Le plus expérimenté des astronautes éprouve une certaine appréhension à la vue des flammes qui viennent furieusement lécher les hublots de sa cabine lorsqu'elle aborde les couches denses de l'ATMOSPHÈRE au retour d'une mission." A ce moment, le vaisseau spatial se déplace à plus de 15.000 kilomètres à l'HEURE. Le frottement de l'AIR sur ses parois est tellement intense que, faute de protection, les astronautes seraient brûlés vifs, car la CHALEUR atteint ou dépasse 3.500 DEGRÉS CENTIGRADES. La cabine est protégée par le "bouclier thermique", constitué de plusieurs couches de matériaux divers parmi lesquels des résines synthétiques et des céramiques spéciales qui résistent à des températures très élevées. Ces couches brûlent les unes après les autres dans un TORRENT de flammes et dissipent ainsi dans l'air la chaleur provoquée par le frottement, l'empêchant de se propager vers l'intérieur de la cabine.


BOUSSOLE 10 références trouvées

Instrument de navigation dont le fonctionnement repose sur la propriété d'une aiguille en ACIER aimanté de tourner toujours une de ses branches vers le nord.

Le mathématicien chinois Shen Kua raconte qu'un JOUR de l'AN 1100 un de ses collègues suspendit à une ficelle un petit barreau de fer préalablement AIMANTÉ. L'expérimentateur s'aperçut que le barreau s'orientait toujours dans une même direction et qu'il y revenait sans cesse quoiqu'on fît pour l'en détourner. Cette direction coïncidait à peu près à celle de l'ÉTOILE POLAIRE sur laquelle les navigateurs s'orientaient. Ce Chinois venait de découvrir la boussole qui permet aux marins de connaître à tout moment la direction du nord. Plus tard, on découvrit que ce n'était pas tout à fait exact. Par exemple, l'aiguille aimantée pouvait être légèrement déviée si une lourde pièce de fer venait à se trouver à proximité de l'instrument. Puis, avec la découverte du CHAMP MAGNÉTIQUE terrestre, on se rendit compte que la boussole n'indiquait pas à vrai dire le pôle Nord géographique de la Terre, mais le pôle Nord magnétique.

Boussole

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011