Je Sais Tout ... La Science Retour Menu  Accueil

M (1/3) de  MAGNÉTITE  à  MÉTÉORITE
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Magnétite
MAGNÉTITE 2 références trouvées

Roche à base d'atomes de fer et d'OXYGÈNE qui possède à l'état naturel la propriété d'attirer le fer et certains métaux comme le nickel ou le cobalt.

Voici 2.500 ANS, les enfants grecs des environs de Magnésie jouaient avec d'étranges cailloux gris foncé jetant un éclat métallique. Certains de ces cailloux s'attiraient entre eux et il fallait faire un effort pour les séparer. D'autres attiraient les objets en fer. Parfois des morceaux de fer, lorsqu'ils étaient restés longtemps en contact avec ces cailloux, acquéraient la propriété d'attirer d'autres objets en fer. Les pierres avec lesquelles jouaient ces enfants étaient des magnétites. Cette roche est un AIMANT naturel. Les Anciens expliquaient les amusantes propriétés de la magnétite en disant qu'elle devait posséder des crochets invisibles qui s'encastraient dans des boucles également invisibles que devait posséder le fer ! On sait aujourd'hui que l'AIMANTATION est un phénomène provoqué par le comportement des ÉLECTRONS des ATOMES de certains métaux comme le fer, l'ACIER, le nickel, le cobalt.


MAGNÉTOSCOPE

Appareil qui permet l'enregistrement instantané d'images de télévision sur une bande magnétique ou un disque spécial.

But ! Devant l'écran de leur TÉLÉVISEUR, les téléspectateurs passionnés de football ont lancé ce cri de joie en voyant le ballon poussé dans le filet de l'équipe adverse par un joueur de l'équipe qu'ils affectionnent. Mais voici que, tout à coup, il semble que l'on remonte le temps. Sur l'écran, des images défilent très lentement cette fois, montrant de nouveau comment ce but a été marqué. Ce prodige est possible depuis l'invention du magnétoscope. Cet appareil est une sorte de téléviseur sans écran qui, au lieu de reproduire des images sur l'écran, les enregistre sous forme de signaux magnétiques sur une bande magnétique semblable à une bande de magnétophone, ou bien sur un disque. Cet enregistrement est immédiat, de sorte que, si l'on veut revoir les détails d'un fait qui s'est déroulé quelques secondes auparavant, il suffit de faire revenir le disque ou la bande en arrière puis de les faire repartir dans le bon sens et de projeter lentement sur l'écran les images enregistrées.

Magnétoscope

Mathématique
MATHÉMATIQUE 5 références trouvées

Science du calcul et de la mesure des grandeurs, reposant aussi bien sur des bases immédiatement vérifiables que sur le raisonnement pur, juste et précis.

En 1899, ALBERT EINSTEIN a 21 ANS. Il est vérificateur au bureau des brevets à Berne, en Suisse. Diplômé de l'école Polytechnique fédérale, le jeune homme a choisi cet emploi parce qu'il lui laisse du temps libre pour réfléchir. Un JOUR de 1905, Albert Einstein, envoie le fruit de ses réflexions, intitulé Théorie spéciale de la relativité, à une modeste publication scientifique. Dans ce texte, l'auteur démontre mathématiquement qu'un gramme de matière contient une ÉNERGIE égale à la masse de cette matière multipliée par le carré de la VITESSE DE LA LUMIÈRE. L'affirmation paraît effarante. En juillet 1945, dans le DÉSERT du Nouveau-Mexique, aux États-Unis, explose une bombe d'une fantastique puissance. C'est la bombe atomique qui démontre que les calculs mathématiques d'Albert Einstein étaient justes. Sur un plan moins compliqué, les mathématiques sont partout présentes dès qu'on aborde les sciences exactes, les techniques, la comptabilité, etc.


MATIÈRES PLASTIQUES 10 références trouvées

Matières qui n'existent pas à l'état naturel et peuvent, par leurs qualités, remplacer le bois, les métaux, de nombreux textiles...

Voici un peu plus d'un siècle, 2 chercheurs américains, J. S. et H. J. Hyatt, apprennent les remarquables travaux menés à bien à Paris par le savant Marcelin Berthelot. Celui-ci vient de démontrer qu'il est plus facile d'obtenir de l'acétylène et de l'alcool éthylique par SYNTHÈSE que par les moyens naturels. Les 2 frères Hyatt se mettent au travail et chauffent de la cellulose avec du camphre et de l'alcool. Ils obtiennent ainsi, en 1870, une matière légère, flexible mais très résistante, insensible aux ACIDES et pouvant être facilement colorée. Ce matériau, le celluloïd, est la première matière plastique fabriquée par l'homme. Il connaîtra d'innombrables applications, à commencer par la PELLICULE photographique. En 1906, une autre matière plastique voit le jour, c'est la bakélite, inventée par Léo Backeland à partir de dérivés du charbon. Depuis, quelque 5.000 matières plastiques différentes ont été réalisées et leur nombre s'accroît chaque jour.

Matières Plastiques

Mémoire
MÉMOIRE 6 références trouvées

Bande magnétique ou disque, ou cylindre, sur lesquels sont enregistrées toutes les informations que l'ordinateur peut utiliser ou restituer à la demande.

A l'intérieur de la vitrine qui occupe la partie supérieure de l'armoire métallique de l'ORDINATEUR, on aperçoit 2 très grandes bobines qui ressemblent à celles d'un magnétophone. De temps à autre, elles accomplissent quelques tours à très grande vitesse puis s'immobilisent brusquement. Sur ces bobines s'enroule une bande magnétique, beaucoup plus large qu'une bande magnétique ordinaire, qui constitue la mémoire de l'ordinateur. Des millions de BITS y sont enregistrés. Lorsqu'une question lui est posée par le programmeur, l'ordinateur cherche, parmi les millions de bits enregistrés sur la bande, ceux qui détiennent la réponse. C'est à ce moment que les bobines tournent à toute vitesse. Lorsqu'elles s'arrêtent, c'est que l'ordinateur a retrouvé l'endroit de la bande sur lequel se trouve la réponse. Les informations enregistrées dans la mémoire de l'ordinateur peuvent à volonté être effacées, remplacées ou bien enrichies.


MÉTABOLISME

Ensemble des phénomènes CHIMIQUES qui se déroulent à l'intérieur de l'organisme afin d'assurer la VIE.

Lorsqu'une AUTOMOBILE roule, à chaque fraction de seconde, il se passe quantité d'événements sous son capot. Une pompe puise de l'essence dans le réservoir et l'envoie au carburateur. Le carburateur mélange l'essence à de l'AIR. Ce mélange est aspiré dans les cylindres. Des pistons le compriment. Une étincelle jaillit et enflamme le mélange. En brûlant, le mélange repousse les pistons, fait tourner le moteur. Celui-ci entraîne les roues. Pendant ce temps d'autres mécanismes huilent et graissent les différents organes du moteur et de la transmission. Il en est de même dans le corps humain, mais en plus complexe. L'estomac digère les aliments, confie le produit de cette DIGESTION aux intestins qui déversent les substances utiles dans le SANG. La pompe qu'est le coeur envoie ce sang chargé en substances nutritives et en OXYGÈNE vers la plus éloignée des CELLULES, la même pompe ramène le sang chargé en impuretés vers les REINS, le foie et les poumons, où il est purifié. C'est l'ensemble de ces fonctions que l'on appelle le métabolisme.

Métabolisme

Métallurgie
MÉTALLURGIE 4 références trouvées

Ensemble des activités ayant trait à l'élaboration de métaux et d'alliages, ainsi qu'à leur transformation en pièces de mécanique et en objets.

Dans leur antre rougeoyant de métal en fusion, au coeur de l'Etna, Vulcain et ses Cyclopes, selon les Romains, forgeaient des armes terrifiantes. Si l'on en croit la mythologie, Vulcain et les Cyclopes sont les premiers métallurgistes. Les métallurgistes modernes, en particulier ceux des fonderies, peuvent nous surprendre, car leurs vêtements spéciaux destinés à les protéger contre la CHALEUR les font parfois ressembler à des ASTRONAUTES. Ils accomplissent une des activités essentielles de notre ère puisque, sans eux, nous n'aurions ni fonte, ni fer, ni ACIERS, ni cuivre, ni étain, ni plomb, pour ne parler que des métaux les plus familiers. Mais la métallurgie nous donne également des métaux plus rares comme le tungstène, le molybdène, le magnésium, le TITANE, réservés à des usages spéciaux. Enfin, en transformant ces métaux et ALLIAGES, elle crée les machines, les mécaniques, les outils et les objets les plus usuels, sans lesquels notre VIE ne serait pas ce qu'elle est.


MÉTASTASE

Terme utilisé pour désigner le déplacement, à l'intérieur de l'organisme, de cellules malades, provenant d'un cancer.

Le CANCER résulte d'un dérèglement de la machinerie qui permet aux CELLULES de se reproduire et de se renouveler. Chez certains sujets, cette "machinerie" délicate se détériore, s'emballe. Elle se met à produire dans le plus grand désordre des cellules dont le système de REPRODUCTION est également détraqué et qui se multiplient rapidement. Pendant un certain temps, ces cellules malades restent groupées et composent une sorte d'essaim qui grossit sans cesse, là où s'est déclaré le mal. A ce moment, il est encore possible de guérir le cancer. Mais au bout d'un temps plus ou moins long, des cellules détraquées s'échappent de l'essaim dont elles faisaient partie. Véhiculées par le SANG, elles se fixent ailleurs que dans l'estomac : dans un poumon, sur un intestin par exemple. Là, elles continuent à se multiplier. Elles créent par conséquent un nouveau cancer. C'est cette MIGRATION que l'on appelle la métastase. Le cancer devient alors très difficile à soigner et à guérir.

Métastase

Météorite
MÉTÉORITE 5 références trouvées
voir les 2 définitions

Petit corps céleste provenant le plus souvent des débris d'une planète aujourd'hui disparue, et qui gravite dans l'espace.

Cette année-là, Guillaume était en vacances sur le bord de la Méditerranée où le CIEL est souvent très clair. Vers le milieu du MOIS d'août, une fois la NUIT tombée, il a compté de nombreuses "ÉTOILES filantes". Celles-ci sont en réalité des météorites et n'ont aucun lien de parenté avec une étoile. Le plus souvent il s'agit des débris d'une ancienne PLANÈTE qui gravitait autour du SOLEIL, comme la TERRE, voici des milliards d'ANNÉES. Cette planète se serait désintégrée à la suite d'un cataclysme mystérieux. Depuis, ses débris continuent de graviter autour du Soleil. Lorsque la Terre, dans sa course à travers l'ESPACE vient frôler l'ORBITE de la planète disparue, elle attire de grandes quantités de débris provenant de cet ASTRE. Ceux-ci entrent en contact avec notre ATMOSPHÈRE à des vitesses qui peuvent atteindre 80 kilomètres à la seconde. Le frottement de l'AIR à ces vitesses les fait se consumer en laissant derrière eux une TRAÎNÉE lumineuse.


Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011