Je Sais Tout ... La Science Retour Menu  Accueil

V (1/2) de  VACCINATION  à  VITAMINES
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Vaccination
VACCINATION 2 références trouvées

Acte médical dont le but est de protéger à l'avance un être humain ou un ANIMAL contre une maladie donnée.

Étienne sera vacciné demain contre la poliomyélite. Il n'aime pas beaucoup cette petite piqûre, pourtant nécessaire. La vaccination peut être comparée à une ruse de guerre imaginée par la médecine. Notre organisme possède des moyens de défense contre les BACTÉRIES, les TOXINES et même certains VIRUS. Il mobilise ces défenses lorsque l'ennemi apparaît dans le corps. Mais, dans certains cas, cette mobilisation prend du temps. Parfois les défenseurs arrivent trop tard. En 1862, LOUIS PASTEUR a trouvé la parade : la vaccination. Des microbes, des toxines, certains virus, pouvant provoquer une maladie dangereuse, sont cultivés en laboratoire et rendus inoffensifs. Ils sont ensuite introduits dans l'organisme par la vaccination. Aussitôt l'organisme mobilise contre ces faux ennemis une vraie armée, afin de les détruire. Une fois mobilisée, cette armée demeure longtemps sur le pied de guerre, même s'il n'y a plus d'ennemis à éliminer. Si, plus tard, de vrais ennemis se présentent, cette armée sera en mesure de les détruire sans délai.


VAISSEAUX CAPILAIRES

Vaisseaux sabguins microscopiques qui assurent le passage du sang des artères dans les CELLULES, puis dans les veines.

Au moment où, en 1638, il découvre et annonce que ce sont les ARTÈRES et non pas les VEINES qui conduisent le SANG parti du coeur vers toutes les parties du corps, William Harvey n'est pas satisfait. Car s'il a résolu un mystère, il s'est du même coup posé une énigme qu'il est incapable d'élucider. Comment le sang parti du coeur par les artères peut-il retourner au coeur par les veines puisqu'il n'existe apparemment aucune liaison entre les unes et les autres ? William Harvey imagine alors qu'il existe des vaisseaux sanguins trop petits pour être visibles à l'oeil nu et que ce sont eux qui assurent la liaison entre les artères et les veines. Son hypothèse se révélera exacte lorsque le MICROSCOPE permettra de les voir. Ces vaisseaux microscopiques recevront le nom de vaisseaux capillaires. Avec leur découverte, le mystère de la CIRCULATION SANGUINE était enfin résolu !

Vaisseaux Capilaires

Vaisseaux Lymphatiques
VAISSEAUX LYMPHATIQUES

Vaisseaux, parfois minuscules, qui doublent les vaisseaux sanguins à l'intérieur desquels se propagent la lymphe et les lymphocytes.

"Alerte ! Microbes penétrent dans organisme par blessure main droite (ou pied, jambe, etc.) !" Ce message se propage à l'intérieur de notre organisme chaque fois que les circonstances l'exigent. Il s'adresse notamment aux LYMPHOCYTES qui sont les "gendarmes" de notre organisme. Aussitôt la défense s'organise. Certains lymphocytes partent à l'attaque. Mais d'autres se rassemblent dans des sortes de barrages le long du parcours que les microbes envahisseurs pourraient être tentés de suivre. C'est ce qui explique que souvent, après une blessure à la main par exemple, une grosseur se forme au creux du bras et de l'épaule. Cette grosseur signifie que des lymphocytes se sont rassemblés là en grand nombre pour exterminer les microbes. Pour se déplacer, les lymphocytes utilisent des chemins qui leur sont propres : les vaisseaux lymphatiques. Ceux-ci, en outre, livrent passage à la lymphe, liquide jaunâtre qui contribue à la VIE des CELLULES.


VEINES 10 références trouvées

Vaisseaux qui ramènent vers le coeur le sang chargé des déchets des cellules afin qu'il puisse se régénérer.

Si votre maison est équipée du chauffage central, vous savez que deux tuyaux sont visibles sur chaque radiateur. Le premier amène l'EAU très chaude depuis la chaudière. On peut comparer ce tuyau à une artère. Le second ramène l'eau qui a cédé sa CHALEUR au radiateur vers la chaudière afin qu'elle se réchauffe. C'est un peu le rôle que jouent les veines dans le corps. Les veines sont des canaux souples qui ramènent vers le coeur le SANG qui a cédé aux CELLULES les principes nutritifs dont il était chargé. Elles cheminent dans le corps côte à côte avec les amères, au long des MUSCLES. Lorsque nous marchons, les muscles du mollet compriment les veines, ce qui a pour effet de repousser le sang vers le coeur et d'alléger la tâche de ce dernier. L'intérieur des veines n'est pas lisse comme celui des ARTÈRES; il est pourvu de place en place de clapets qui retiennent le sang et l'empêchent de revenir en arrière.

Veines

Virus
VIRUS 5 références trouvées

Microbe tellement petit qu'il n'est même pas visible à l'aide du plus puissant microscope ordinaire. Les virus sont difficiles à combattre car les ANTIBIOTIQUES n'agissent pas sur eux.

Après de longues recherches, LOUIS PASTEUR prouva que beaucoup de maladies étaient provoquées par des BACTÉRIES et trouva le moyen de les guérir ou de s'en protéger. Mais certaines maladies restaient inexpliquées. Ainsi, Louis Pasteur ne put découvrir sur des ANIMAUX atteints de la rage la bactérie qui provoquait ce mal. Il en déduisit qu'il existait des organismes malfaisants encore plus petits que les bactéries. Plus tard, on appela ces organismes des virus. C'est seulement en 1935 qu'une variété de virus a pu être isolée. Aujourd'hui on en connaît des dizaines d'espèces que seul le MICROSCOPE ÉLECTRONIQUE permet de voir et de photographier. Le rhume, la grippe, la poliomyélite, certains CANCERS sont provoqués par des virus. L'organisme se défend contre eux en sécrétant des ANTICORPS. La VACCINATION permet de se protéger contre l'attaque de certains virus.


VITAMINES 8 références trouvées

Substances CHIMIQUES présentes en infinies quantités dans certains aliments et indispensables au bon fonctionnement de l'organisme.

Autrefois, les marins qui entreprenaient de longues traversées redoutaient davantage le scorbut, la pellagre et le béribéri que les TEMPÊTES. En 1898, un médecin hollandais, Christiaan Eijkman, qui soignait des prisonniers atteints du béribéri à Java, s'aperçut que des POULES auxquelles on donnait à manger le même RIZ décortiqué que l'on servait aux prisonniers étaient également très malades. Il donna à ces poules du riz non décortiqué et elles guérirent aussitôt. Christiaan Eijkman se dit qu'il existait dans le riz non décortiqué des substances inconnues dont l'absence provoquait la maladie et qu'il appela "vitamines". Mais il fallut attendre près de 20 ANS pour que la première de ces substances fût isolée. On a découvert depuis 17 vitamines, dont 8 sont absolument indispensables à la VIE. On trouve des vitamines surtout dans les fruits et les LÉGUMES. L'absence de fruits et de légumes dans la nourriture des marins expliquait les maladies comme le scorbut.

Vitamines

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011