Livres de S-F Fleuve Noir - Anticipation Retour Menu  Accueil

TitreSergent-Pilote Gurvan     AuteurP.-J. HERAULT     GenreS-F


Les Livres

Les Couvertures
Toutes les couvertures
01 -Sergent-Pilote Gurvan(1987)- n° 1562
02 -Gurvan : les Premières Victoires(1987)- n° 1584
03 -Officier-Pilote Gurvan(1988)- n° 1612

L'Histoire par EBOURIFON   le 05/11/2000.

Dans un futur indéfini, après la colonisation par la race humaine de nombreux systèmes, une guerre se déclare entre 2 sphères de developpement, le "camp de Gurvan" et l'ennemi; jamais on ne precisera qui est qui, ni la politique, de l'un ou l'autre, juste la connerie de la guerre, les amis qui meurent, la peur...
Gurvan, né dans une crêche à développement où des enfants sont génétiquement sélectionnés pour leur future vie, devient pilote et subira la dure réalité des combats avec ses amis.


Mon Avis par EBOURIFON   le 05/11/2000.

Un must du Space Opéra guerrier !

Mais contrairement à "Étoiles, Garde-à-Vous !" de Heinlein, ces livres se révoltent contre la fatalité militaire... et en plus, il y a une histoire d'amour !



Votre Avis


par Marc MICHEL   le 23/09/2002.
Le "Hérault" est vraiment humain ... et son coté anti-"fanatique millitaire" (coté qui est persistant dans toute l'oeuvre de l'auteur) est à méditer.

Je ne lis la série que 3 ou 4 fois par an (depuis sa sortie), lorsque j'ai perdu mes marques..., c'est vous dire !

L'auteur n'aurait-il pas été pilote de chasse ?
On retrouve quelques anecdotes issues de livres de Pierre Costerman
.



par Corsair   le 14/10/2002.
L'oeuvre complète de cet auteur est rafraichissante.
Cette trilogie est une escapade réjouissante et jubilatoire.



par Yannick ANGER   le 09/12/2002.
Une trilogie prenante et humaine, un space opéra mythique que je lis et relis avec délectation.

Je recommande tous ses titres sans aucune exception.



par Gurvan   le 05/05/2003.
L'auteur n'a pas été pilote de chasse, simplement pilote, mais dédie le premier volume au "Grand Cirque", de Clostermann.

Je relis régulièrement la trilogie, et y trouve chaque fois des aspects d'études des personnages que je ne connaissais pas.
En fait, ce qui m'a plu et qui me plait encore, c'est que comme moi, Gurvan est mis en face d'événements auxquels il ne peut que réagir, et c'est toujours contre sa volonté.
P.-J. Hérault est un type qui a connu l'armée, qui connait le milieu de l'aviation (voir : "Le Dernier Pilote") et qui a fait une formidable synthèse de tout ça dans la trilogie.

Je vais de ce pas la relire...



par Ubik   le 04/04/2010.
Je vois que je suis pas le seul à relire plusieurs fois par an sa trilogie. Une réussite sans précédent d'après moi. Tous les personnages sont d'une sincérité à couper le souffle et les récits des combats sont quant à eux exceptionnels.

Je ne connais pas encore le reste de son oeuvre mais je crois que je vais m'y atteler maintenant.

Autre chose, si vous avez aimez cette trilogie, je ne peux que vous conseiller de lire le livre d'Alain Paris intitulé Daïren.



par Kobr@   le 04/04/2010.
L'absurdité de la guerre vue par un héros attachant et terriblement humain, voila ce qui pourrait résumer ce chef d'oeuvre.

Cette trilogie reste pour moi le must du space opera.
Mais je me limite à 3-4 lecture par an, parce que c'est toujours très dur de sortir de cet univers !



par Bernard DAUTREVAUX   le 04/04/2010.
Sans doute la trilogie de SF que je préfère et lis et relis avec toujours autant de plaisir.

Un roman de SF ou l'anticipation, bien que très réaliste et fouillée, ne sert que de support à une description de la conn... de la guerre (que l'on fait sans savoir pourquoi ni contre qui) et de la psychologie de ceux qui sont contraints de la faire.

Tout cela tout en restant optimiste, comme c'est l'habitude avec P.-J. Hérault.
En bref un "must", à lire et à relire sans modération.



par Hubert   le 04/04/2010.
En écho à tout ce qui a été dit, je ne voudrais ajouter que 2 choses :
- pourquoi ces romans ne font ils pas 20 000 pages ?
- pourquoi n'y en a t'il pas 10 fois plus ?



par Bluman   le 04/04/2010.
Captivant et sombre à la fois...
Un must !!!

Vous n'imaginez pas ma satisfaction de lire le dernier opus presque dix ans après le premier...



par Jean-Marie GRAVELET   le 04/04/2010.
La bande à gurvan extra, on aimerait bien voir dji, sank, brodack etc.. vivre sur la mauve dans un nouvel épisode "à la cal".

J'adore cet auteur, que j'aimerais bien connaître. J'ai du lire 10 ou 20 fois tous ses bouquins.
Ses héros sont attachants et prêts de monsieur tout le monde, un grain d'amour "très léger", un zeste de bagarre forcée sur fond de pacifisme.
TRES BON...



par Yann   le 04/04/2010.
Cette série est vraiment excellente. Elle a d'ailleurs été rééditée au moins deux fois.

Le pauvre Gurvan sait qu'il mourra un jour mais fait son devoir. Et s'arrache les tripes. Mais c'est un bonhomme malgré tout. L'humanité, son astuce, son désir de survie, tout y est. Et ce cher Gurvan ne se laissera pas envoyer à la mort sans gueuler s'il y a une solution plus appropriée. Après tout, il est sur le terrain, il sait de quoi il parle, LUI !!

Cette série fait la part belle aux gens qui sont sur le front et qui risquent leur vie.

Je lis cette trilogie au moins une fois par an. Merci PJ Hérault !



par Pascal-Marc BIGUET   le 04/04/2010.
On est captivé dès le début par ce personnage attachant, par son humanité, sa fragilité et ses doutes, mais aussi par la force qui se dégage de lui dans sa quête de la survie.

Je relis régulièrement la trilogie (et les livres souffrent beaucoup de toutes ces manipulations) et j'aurais aimé la voir portée à l'écran.
C'est une source de fraîcheur et d'énergie quand mes piles sont à plat.

Je suis fils de pilote de chasse, pilote moi-même... et frustré de la chasse (bordel) car myope depuis l'âge de treize ans. Je retrouve en Gurvan des traits de caractère qui me sont proches, et l'âge venant, je me rapproche de plus en plus de sa vision de la guerre ou l'absurdité des choses broie les destins et côtoie la désespérance absolue face à l'innéluctabilité...
Gurvan est un être humain, fragile, plein de doutes, mais aussi compatissant dans sa manière de s'identifier au pilote ennemi. Il est un homme qui survivra malgré tout et saura trouver l'amour dans un univers où l'espoir semble interdit... c'est peut-être cela le véritable héroïsme.



par Jonathan PERRONE   le 11/04/2010.
J'ai dévoré les deux premiers tomes de cette série.
Je trouve que l'auteur a une façon remarquable d'entrainer le lecteur dans le récit, on se sent comme absorbé par l'aventure du héros.



par Alex   le 11/04/2010.
Livre que j'ai adoré.
Aventure, liberté, et une histoire d'amour attachante.

Je ne pense pas que PJ hérault soit si antimilitariste que cela.
En réalité, c'est cet univers guerrier qui fait toute la force de la série et il est l'occasion d'un tas d'aventures et d'exploits.
C'est vrai que cette série d'aventures dont on sort le souffle coupé fait beaucoup penser aux récits de la Bataille d'Angleterre pendant la seconde guerre mondiale.
L'auteur a probablement été fasciné par cet épisode de l'histoire contemporaine et même si Gurvan et ses amis n'ont qu'un espoir, c'est que la guerre s'arrête, cette guerre spatiale est quand même la toile de fond essentielle qui va permettre de tenir le lecteur en haleine jusqu'à la fin.
On sent chez l'auteur une admiration pour les exploits guerriers, à travers un personnage comme Rahl, ou même à travers Gurvan lui-même, sa montée en grade et en prestige, puisqu'il devient un as du combat aérien.
Ce qui est très fort, c'est qu'à travers cet univers militaire disciplinaire et confiné (le porteur), Hérault parvient à faire passer un sentiment très fort d'aventure et de liberté. A partir du moment où les aléas de la guerre amènent les personnages à sortir de ce cadre initial.



par Bernard PEINADO   le 11/04/2010.
Que du bon, rien ne m'a déplu. Je le relis au moins une fois par an.
A la fin de la trilogie, je me dis, dommage qu'il n'y ait pas de quatrième volume pour savoir comment évolue les personnages dans la vie civile.



par Jean-Marie PLUSQUELLEC   le 27/06/2010.
Comme tout le monde, j'ai été conquis par ce récit où des jeunes gens se retrouvent plongés de plus en plus tôt dans une guerre pour essayer de combler les pertes subies par leurs ainés.
Et comment ne pas être sensible au mélange du fatalisme lié à leurs chances de survie assez minces et de leur espoir, malgré tout, de réussir à accomplir leur devoir jusqu'au bout.

Une trilogie de toute beauté, sans aucun doute !




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Dimanche 27 Juin 2010