Livres de S-F J'ai Lu Retour Menu  Accueil

TitreMiles Vorkosigan     AuteurLois McMASTER BUJOLD     GenreS-F


Note du Webmestre : La liste des livres de la série (ci-dessous) est présentée dans l'ordre chronologique de l'histoire.

Les Livres

Les Couvertures
Toutes les couvertures
01 -Cordelia Vorkosigan(1986)- n° 3687
02 -Barrayar(1991)- n° 3454
> Prix : - HUGO 1992 - LOCUS (SF) 1992
03 -L'Apprentissage du Guerrier(1986)- n° 4376
04 -Miles Vorkosigan(1990)- n° 3288
> Prix : - HUGO 1991
05 -Cetaganda(1995)- n° 4891
06 -Les Frontières de l'Infini(1990)- n° 5001
07 -Un Clone Encombrant(1989)- n° 3925
08 -La Danse du Miroir(1994)- n° 4025
> Prix : - HUGO 1995 - LOCUS (SF) 1995
09 -Memory(1996)- n° 5230
10 -Komarr(1998)- n° 5590
11 -Ekaterin(1999)- n° 5927
12 -Immunité Diplomatique(2002)- n° 6685

L'Histoire par Jean-Marie PLUSQUELLEC   le 14/12/1998.

Lorsque l'on est le fils de l'Amiral Vorkosigan, régent de l'empire, et de Cordélia Naismith, ex capitaine d'astronef, l'avenir est forcément tout tracé. Mais, lorsque Miles nait avec des os fragiles comme du verre, il va lui falloir se battre contre tous pour forger son destin. Miles se retrouvera ainsi dans des situations périlleuses dues souvent à son caractère rebelle et dont il devra se tirer grâce à son incroyable intelligence et à son talent inné de meneur d'hommes.


Mon Avis par Jean-Marie PLUSQUELLEC   le 14/12/1998.

Cette série est absolument formidable ! Le meilleur, dans cette fresque épique, est sans aucun doute la facilité avec laquelle Lois McMaster Bujold nous fait prendre connaissance de tous les éléments de cette histoire. En effet, tout l'environnement politique et géographique de l'univers et celui privé de l'entourage de Miles VORKOSIGAN, sont habilement mis en place de telle manière que l'on peut tout de suite en apprécier la finesse et la complexité en même temps.
Et une fois confortablement assis dans l'univers de Barrayar, n'oubliez surtout pas d'attacher votre ceinture de sécurité pour suivre les aventures et les pensées de Miles.
Car il bouge le bougre, pour chercher les ennuis, les fuir, sauver des inconnus ou l'empereur, confondre ou tuer les coupables, trouver une petite porte de sortie ou au contraire foncer dans le tas, mais toujours en vous surprenant !

Ne croyez pas que cette histoire n'est qu'une suite d'évênements incroyables dans tous les sens du terme, c'est un véritable petit bijou, plébiscité par les lecteurs américains à 3 reprises. Cette saga a, en effet, reçu 3 fois le prix HUGO qui est décerné par tous les visiteurs d'un salon annuel du livre aux Etats-Unis et elle le mérite à mon goût car c'est vraiment de la bonne aventure !

Il est quand même à noter que les 2 derniers tomes des aventures de Miles laissent le space-opéra de côté pour faire la place à des histoires plus sentimentales et psychologiques.
Et il faut bien avouer que l'on s'ennuie un peu (surtout avec "Komarr", pas avec "Memory") car on préfère Miles nettement plus remuant et dans des situations plus critiques !

Je vous encourage vivement à lire les livres dans l'ordre chronologique présenté ci-dessus car cela vous permettra de comprendre toutes les réflexions des personnages qui feront allusion à leur passé et c'est tout de même plus agréable !

Le premier tome "Cordélia Vorkosigan" est le moins intéressant de la série, mais je vous le recommande quand même pour l'ambiance.



Votre Avis


par BENEDICT Le Site de l'Elfe Noir   le 09/08/2000.
Découverte sur le tard, L. McMaster Bujold, semble se rattraper en héritant de 3 prix HUGO pour un même cycle (faute de concurrence disent les mauvaises langues). Ses romans sont très lisibles grâce à son style clair et vif. Ce ton enjoué et drôle enlève la mise cependant.

Avec un scénario classique, peu de trouvailles véritablement originales, l'auteur monte une civilisation galactique plausible et riche de petits détails. Mais l'atout majeur de cette série, en plus de l'écriture, c'est Miles Vorkosigan, nain difforme, engoncé dans un corps qui le martyrise, mais que l'on peut considérer comme le plus grand baratineur de la SF. Ce personnage hors norme est véritablement attachant par son bagou et l'espèce de folie qui l'habite continuellement.

On en redemande à chaque fois.



par Renaud LONG   le 28/10/2002.
Cette série est un chef d'oeuvre.
On y cotoie l'humour et un suspense digne des polars les plus pointus.

Les precisions psychologiques des personnages se mélangent avec briot au faste d'un univers bercé de géopolitique, de conflits commerciaux, d'aventures prenantes et de guerres où la stratégie reste un élément clef.

J'admire également la faculté (fondamentale pour un grand auteur de SF) à traiter de grands thèmes comme les handicapés, la génetique, l'esclavage, le capitalisme et, bien sur, chose magnifique chez ce petit bonhomme, le courage, l'intelligence et le sens profondément humain de l'honneur.

Merci Lois d'avoir donné parmis tant d'autres de grande lettres de noblesse à la SF.

Après les avoir lu et relu je me languis de me plonger à nouveau dans une de vos oeuvres.



par David GELLE   le 10/03/2003.
Le cycle de Miles Vorkosigan est un must du genre space-opera.
L'aventure est toujours pleine de rebondissements sans lasser le lecteur.
Le personnage principal est un nabot rachitique et fragile. Il cultivera son intellect à son paroxisme afin de compenser ses défauts physiques et finira par vivre de ces aptitudes en tant qu'auditeur impérial.

Le monde est riche, plein de tensions et de vieilles rancunes, de comploteurs et d'espions.

Miles est en quelque sorte l'anti-héros incarné (un peu comme Elric dans "le Cycle d'Elric" de Moorcock), c'est en cela que Loïs Mc Master Bujold a trouvé un concept innovant et fédérateur de lecteurs.

A lire d'urgence.



par Le Gallion   le 18/08/2003.
Ma série préférée !

Les derniers livres("Komarr" et surtout "Ekaterin") sont les moins bons, mais j'ai retrouvé avec plaisir l'univers des Vorkosigans (une espèce de mélange d'empire galactique à la technologie avancée et de monarchie moyennageuse).

Tout cela se lit très facilement.



par Jean-René BERNADAC   le 08/09/2003.
Je n'ai lu qu'un seul tome du cycle ("Miles Vorkosigan") et très franchement cela ne m'a pas incité à lire le reste.
Il ne s'agit à mon sens que d'un space opera conventionnel qui n'apporte rien de plus au genre.

Comment une telle oeuvre a pu obtenir plusieurs prix HUGO et suciter un tel enthousiasme (voir plus haut les avis dithyrambiques des autres internautes) ?
Mystère.
Enfin, chacun ses goûts.



par Dark-slaye   le 21/03/2004.
Je tiens à dire que cette saga déchire de trop.
Je suis un fan depuis quelques années et j'ai lu tout les livres de la saga vorkosigan.

Chacun ses goûts, je suis d'accord, mais faut reconnaitre le talent de l'auteur et son imagination.
J'espère quelle va continuer !




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Dimanche 21 Mars 2004