Livres de S-F L'Atalante Retour Menu  Accueil

TitreWang     AuteurPierre BORDAGE     GenreS-F


Les Livres   > Différentes éditions :   J'ai Lu - SF/Fantasy  :  L'Atalante  :  L'Atalante

Wang > Prix : - TOUR EIFFEL 1997
01 -Wang(1996)- n° 131

L'Histoire par Stéphane OLIVIER   le 28/05/2000.

Le jeune Wang va franchir le rideau qui sépare l'Occident du reste du monde, armé de sa jeunesse et des préceptes de survies inculqués par sa grand-mère, pour tenter d'abattre ce mur de la honte entre les 2 mondes : la société occidentale riche et hyper-protégée, et un monde de violence et de survie, pauvre et isolé.


Mon Avis par Stéphane OLIVIER   le 28/05/2000.

Pierre Bordage nous avait habitué à (bien) mieux avec "Les Guerriers du Silence".
On tombe avec ce double livre, dans ce qui aurait pu être une initiation, et qui n'est qu'aventure digne des séries télévisées de SF grand public. Un semblant de philosophie, des idées pas vraiment originales. Le mur, "Neige" (Giné, Convard) nous en a déjà bien parlé, les guerres uchroniques, on les a déjà vues sous d'autres formes (du pain et des jeux).

Reste une critique acerbe de la société occidentale qui émerge de temps en temps, avec des allusions plus ou moins fines au présent.
Et les préceptes de Grand-maman Li, seul héritage des "Guerriers du Silence" !

Désolé.



Votre Avis


par Sean ULRICH   le 02/09/2002.
Wang est avant tout une critique de ce qu'aurait pu/peut être notre monde si l'apartheid n'était pas combattu.
C'est un récit imaginatif et agréable sur les dérives des jeux, du besoin de toujours se rapprocher de la réalité et le repli sur soi-même des sociétés occidentales qui ignorent la souffrance de ses congénères des autres continents.

Le système des castes encore plus poussé dans ce texte qu'il ne l'est dans certains pays comme l'Inde en est une belle dénonciation.

A lire pour mieux se réjouir du monde dans lequel on vit et ouvrir les yeux sur ce que peuvent vivre nos semblables ailleurs.



par Gilles NEGARET   le 18/08/2003.
Evidemment, avec Pierre Bordage, notre niveau d'exigence est élevé (la rançon du talent ...). Aussi, "Wang" déçoit un peu.
Malgré un début prometteur et d'indéniables bons moments, l'histoire perd d'intérêt et d'intensité à mesure de son déroulement pour aboutir à une fin plutôt prévisible et sans originalité.

En bref, un roman qui en vaut bien d'autres mais dont la lecture n'est pas selon moi incontournable.

Préférer de très loin la lecture de "Les Guerriers du Silence" du même auteur.



par Domitill   le 29/08/2010.
Je suis une jeune lectrice qui l'ai lu vers 15 ans et il faut dire qu'il est assez dur comme livre.
Attention aux âmes sensibles, mais si vous êtes comme moi, vous allez adorer.
C'est un chef d'oeuvre.



par Mikel   le 29/08/2010.
J'ai adoré la saga Wang; tout y est.
Une politico-fiction futuristique assez captivante.



par Sylvain   le 29/08/2010.
J'ai touvé ce livre vraiment accrocheur, je l'ai lu il y a quelques années, j'étais encore jeune et il m'a fait découvrir Pierre bordage.
Bizarrement, j'ai lu plus récemment "Les Guerriers du Silence" et j'ai trouvé ça déja vu, car j'avais lu "Rohel" avant.

Donc tout depend de l'ordre dans lequel on lit les oeuvres de Bordage, étant donné que le message humaniste et j'en passe varie peu.



par Bruno LAMBERT   le 29/08/2010.
En ce qui me concerne et malgré ce que je lis, je tiens à souligner la qualité du livre de Bordage.
Certes, il a fait mieux, beaucoup mieux même, mais "Wang" reste un livre très agréable à lire et qui va plus loin que ce que l'on voit au premier abord.
Il aborde des sujets délicats et donne matière à réflexion.

Nous lisons ici un livre dont l'action reste rapide et bien orchestrée malgré certains passages très prévisibles; le tout sur un fond de critique social du futur adaptable au présent.




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Dimanche 29 Août 2010