Livres de S-F Mnémos Retour Menu  Accueil

TitreConfessions d'un automate Mangeur d'Opium     AuteurMathieu GABORIT / Fabrice COLIN     GenreS-F


Les Livres

Confessions d'un automate Mangeur d'Opium
01 -Confessions d'un automate Mangeur d'Opium(1999)- n° 46 [Icares]

L'Histoire par BENEDICT Le Site de l'Elfe Noir   le 04/06/2000.

Paris, fin du XIXème siècle, l'exposition universelle bat son plein. Tout le monde se presse pour allez la voir, en fiacre, en voiture et surtout en aérocab. Car les images transmis par le téléchromo font rêver.
Toutes ces miraculeuses machines fonctionnent à l'éther, gaz énergétique mystérieux et miraculeux pour la technologie. Mais Théo, aliéniste de sa profession et opposant aux théories de Charcot, soutient que l'éther a des effets pernicieux sur le comportement humain.
Margot, sa soeur, actrice, se voit embarquée dans une sombre histoire qui a vu la mort de sa meilleure amie dans un aérocab...suicide ou assassinat ?


Mon Avis par BENEDICT Le Site de l'Elfe Noir   le 04/06/2000.

Ce roman s'inscrit dans le genre Steampunk et s'appuie sur notre imaginaire formé par Jules Verne avec ses voyages et machines extraordinaires, si bien que ce roman en devient très visuel. Sans peine, on se remémore toutes les illustrations du début du siècle avec l'architecture en acier tel la tour Eiffel. Cette impression est renforcée par le style des deux écrivains (Gaborit faisant Théo et Colin, Margo) clair, limpide et très dynamique.
De romans en romans, ces deux jeunes auteurs de chez Mnémos font montre d'une maîtrise du style et de l'histoire de plus en plus enthousiasmante. Ils sont à suivre de très très près.
On sent que les auteurs se sont plus à faire ce livre, car l'immersion dans ce Paris imaginaire est réelle et vivante. A ce très bon décor, s'ajoute une excellente histoire formée par un frère, une soeur et une mystérieuse énigme policière convaincante et captivante.

Fan de Jules Verne, j'ai vraiment aimé ce roman, frais, original avec un suspens baignant dans une espèce de surnaturel technologique, qui vous tient en haleine jusqu'à la fin. Malheureusement, cette fin est un peu trop basée sur le principe de la surenchère, il était possible de conclure différemment, plus calmement. Cela n'empêche pas du tout de goûter son plaisir.

Il est prévu une suite à ce roman, plus pour profiter du décor qu'ils ont mis en place, que pour répondre aux quelques questions sans réponses de ce livre, mais pas d'inquiétude, il se lit comme une histoire unique.



Votre Avis

J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Dimanche 4 Juin 2000