Livres de S-F Mnémos Retour Menu  Accueil

TitreLa Pierre de Tu-Hadj     AuteurAlexandre MALAGOLI     GenreFantasy


Les Livres   > Différentes éditions :   Mnémos  :  Mnémos  :  Le Livre de Poche - Fantasy

Les Couvertures
Toutes les couvertures
01 -Le Sang d'Arion(1999)- n° 51 [Légendaire]
02 -Les Voix de la Mer(2000)- n° 56 [Légendaire]
03 -Celle-Qui-Dort(2001)- n° 63 [Légendaire]
04 -Les Dragons Étoilés(2002)- n° 76 [Légendaire]

L'Histoire par MITCH   le 11/03/2002.

Extirpé des bas fonds de Youbengrad par un maître assassin, Wilf part sur les routes glacées de l'Empire. Laissant derrière lui une vie de voleur et de coupe-jarret, il va à l'encontre de sa destinée et des Tu-Hadji. Une épopée qui commence, où se côtoie l'amour, la guerre, la trahison et de sordides complots...


Mon Avis par MITCH   le 11/03/2002.

Malgré un thème un peu éculé (un nourrisson caché pour le protéger; à moins que le genre veuille ça), cette histoire nous emporte dans un empire aux intonations russes.
Une aventure initiatique avec des personnages attachants.
Wilf sera entraîné, enchaîné, guidé, sauvé tout cela pour accomplir son destin qui n'est rien de moins que de sauver le monde.

Wilf est le personnage central de cette fresque. Une petite étude de son nom nous renseigne sur le caractère/rôle qu'il y tiendra. En effet, considérons que "Wilf" est une déformation de "wolf" (loup in english of course !) alors en transposant ce que nous connaissons sur le caractère et la vie sociale d'un loup aux caractéristiques du personnage nous obtenons :
- un physique endurant, vif, lui permettant de suivre une formation auprès d'un maître assassin
- l'esprit de meute, combattant aux côtés de ses amis sans abandonner le moindre pouce de terrain
- un esprit sauvage, aiguisé, etc...

Ces renseignements en poche, le lecteur peut s'attendre à une épopée tumultueuse, riche en émotions (amour, haine, amitié), quelques guerres et trahisons pour pimenter le tout.

Difficile donc de laisser choir le 1er tome sans quérir avidement le 2nd dans la foulée.

Vivement la suite !!



Votre Avis


par BENEDICT Le Site de l'Elfe Noir   le 27/05/2002.
Sincèrement, je pense que l'on peut dire qu'il y a un avant puis un après Mnémos d'un point de vue de la Fantasy.
Avec Marsan, Gaborit, Colin et Grimbert, la petite maison d'édition avait su détecter et publier de bons auteurs de fantasy français, même si leurs livres ne sont pas tous parfaits, ils démontrent cependant une inventivité et une fraîcheur remarquable.

Le premier roman de Malagoli vient confirmer d'éclatante manière cette impression.
Si tous les romans de Fantasy avait la même qualité que ce premier roman (j'insiste), on passerait notre temps à lire (et j'y passe déjà beaucoup de temps !).

Cette histoire n'a absolument rien à envier aux Eddings et autres, il lui manque seulement un peu de maturité, un peu plus de descriptions fortes de paysages; les lieux décrits ne ressortent pas assez les uns par rapport aux autres, d'où une certaine monotonie, on pourra regretter un manque d'originalité et plus précisément de foisonnement d'idées (à la Gaborit, justement).

Mais tout cela n'empêche pas de passer un long moment de lecture agréable, dans une histoire bien balisée suivant les canons (poncifs !) du BCF (Big Commercial Fantasy, terme emprunté à Locus la revue américaine) avec l'histoire qui commence à l'enfance du héros, on le voit vieillir, le monde est menacé, il va (peut-être ??) le sauver...

Mais l'auteur a su rajouter un peu de noirceur dans sa fresque et des personnages attachants et pas complètement manichéen, les "gentils" ont un peu de sang sur les mains.

Bref je recommande chaudement à tous les amateurs de heroïc fantasy à l'Eddings...
Les français de chez Mnémos savent la faire aussi bien, qu'est-ce que ca va donner quand ces auteurs seront plus aguerris au fils des ouvrages ?
Monsieur Marsan, directeur de collection de Mnémos, continuez comme ça, moi j'achète !



par BlueBear   le 28/10/2002.
Les critiques déjà formulées à propos de ces ouvrages sont élogieuses. Cependant je me dois d'ajouter mon petit grain de sel.

En effet, cette aventure épique digne d'une chanson de geste avec ses actes de bravoure, ses histoires d'amour, ses moments de détresse infinie dans lequel se trouve plongé le héros, ses rebondissements qui vous tiennent en haleine, cette recherche de vérité au travers d'une intrigue brillante... tous ces éléments en font une oeuvre agréable et passionnante.
Cependant, on peut déplorer certaines similitudes de l'intrigue avec le cycle des "Portes de la Mort" de Margaret Weis et Tracy Hickman, mais surtout la fin de ce cycle qui a, pour moi, été "baclé" : le dernier roman du cycle est une accélération totale de l'histoire avec un dénouement prévisible dès la moitié de livre.
Je trouve cela dommage car ce cycle m'avait tout d'abord enthousiasmé et j'avoue être resté sur ma faim.

Toutefois, sans être totalement négatif, cette oeuvre vaut le détour si vous aimez rêver et que vous adorez l'aventure



par Jean-Marie PLUSQUELLEC   le 10/03/2003.
Excellent roman qui parvient sans peine à créer un univers qui lui est propre où la magie est tabou suite à une grande catastrophe créé par des mages, des races diverses et variées possédant chacunes leur histoire et... un héros qui se trouve le centre d'interêt de tout le monde !

Les deux premiers tomes sont vraiment très réussis et de grande qualité, avec en particulier l'apprentissage de maitre-tueur de Wilf, toute la partie avec le csar Nicolae et la trame politique générale du monde.

Mais par la suite, dans le tome trois, ça se gate car le monde si cohérent du début perd de sa substance en prenant une direction "divine" que j'ai trouvé maladroitement traitée, tout comme quelques facilités et incohérences incongrues.

Puis le quatrième tome, qui effectivement fait preuve d'un certain empressement à clore le récit en éliminant des ennemis redoutables de façon plutôt cavalière...

Au final, cela reste un excellent roman, surtout pour un premier essai !!!, mais comme la fin n'est pas au niveau du début, cela ne peut que laisser quelques regrets...
A découvrir tout de même !




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Lundi 10 Mars 2003