Livres de S-F Fleuve Noir - Anticipation Retour Menu  Accueil

TitreHeure Zéro     AuteurVargo STATTEN     GenreS-F


Les Livres

Heure Zéro
01 -Heure Zéro(1955)- n° 53

L'Histoire par Jean-Marc PISSARD   le 16/07/2000.

Le docteur Royd a découvert comment lire l'avenir d'une personne en scrutant son cerveau.
Il engage l'ingénieur Fryer comme cobaye. Fryer n'a plus que 13 ans à vivre et va lutter désormais contre cette fatalité.


Mon Avis par Jean-Marc PISSARD   le 16/07/2000.

Un peu facile comme idée, non ?
Cela débouche sur une histoire peu intéressante. Une lutte pathétique contre l'inexorable !



Votre Avis


par Eric A.   le 29/08/2001.
Une idée de fonds que je qualifierai d'intéressante mais non mise en valeur dans ce roman.

Une histoire pour gogo cousue de fil blanc que j'ai déjà oublié !



par Andyb   le 04/04/2010.
Bon, je vais devoir prendre la défense d'un auteur dont je trouve en général les histoires naïves, voire simplettes, hâtivement écrites et (sans doute) fort mal traduites.
Non que "Heure Zéro" soit d'un niveau bien supérieur; l'histoire en elle-même n'est pas originale, les personnages manquent d'épaisseur et d'humanité, et le style reste aussi lamentable.
Mais la lutte incessante du héros contre la mort que lui a prédit la machine, ses ruses toujours déjouées par le sort, ses actions inefficaces, voire nuisibles, et sa fin pathétique entretiennent une certaine émotion, et l'on se surprend à s'intéresser à cette marionnette humaine.

Le thème du destin inéluctable, l'un des plus forts de la littérature, emporte en quelque sorte l'auteur au-delà de ses limites, et nous donne un roman fort imparfait, mais que l'on peut relire sans enuui.



par Gérard TOUSSAINT   le 11/04/2010.
J'ai lu ce livre il y a environ 29 ou 30 ans et j'en ai gardé un bon souvenir.
J'aime lire des livres un peu rétro, en 78/79, il avait déja près d'un quart de siecle.
J'aimerais d'ailleurs bien le retrouver.




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Dimanche 11 Avril 2010