Livres de S-F Pocket - Terreur Retour Menu  Accueil

TitreLe Portrait du Mal     AuteurGraham MASTERTON     GenreFantastique


Les Livres

Le Portrait du Mal
01 -Le Portrait du Mal(1985)- n° 9017
> Prix : - JULIA VERLANGER 1988

L'Histoire par Jean-Daniel BOUCHARD   le 20/01/2003.

Un vendeur de peintures vie une vie paisible jusqu'au jour où une femme mystérieuse s'intéresse à l'un de ses tableaux... un tableau sans grande valeur et en mauvais état. La femme est prête à donner (faire) n'importe quoi pour le récupérer. Le hic, c'est que ce tableau a une grande valeur sentimentale pour le vendeur. C'est comme un héritage de famille si l'on veut. Mais depuis ce jour, tout va mal autour de lui. Des personnes qu'il aime meurt mutilées, d'autres deviennent fous, d'autres disparaissent sans laisser de traces, etc, et d'une façon ou d'une autre tout est relié à CE tableau ! Quel est son mystère ?


Mon Avis par Jean-Daniel BOUCHARD   le 20/01/2003.

Voici un chef d'oeuvre !

Captivant du début à la fin, de l'action à n'en plus finir, du gore, du sexe, une histoire poussée à la limite de l'imaginable, bref du Masterton à son meilleur niveau !
J'irais même jusqu'à dire qu'il est côte à côte avec mon livre préféré de Masterton, le 3e livre de la trilogie du Manitou.

Si vous aimez Masterton, n'hésitez pas, vous allez l'adorer. Si vous ne le connaissez pas, voici un de ses livres que je recommande fortement !



Votre Avis


par Cyrille WOLFF   le 03/03/2003.
Un chef-d'oeuvre du genre par un auteur qui mérite toute l'attention des lecteurs de fantastique.

Une relecture du "Portrait de Dorian Gray", roman d'Oscar Wilde, poussée à l'excès.



par Aurelien NAUROY   le 05/05/2003.
A travers la lecture de ce roman, j'ai découvert à la fois un auteur que je ne connaissais guère de réputation et un récit oh combien surprenant.
Roman d'une cruauté exquise et d'une structure sans faille, je ne saurais que trop le conseiller à tous ceux qui bien que rudement avertis (car le style ne manque pas de détails sordides) désirent une fois de plus se laisser guider dans les sphères fascinantes de l'épouvante.
Grande frayeur garantie.

C'est très intéressant cette variante sur le thème du "Portrait de Dorian Gray", ça m'a donné envie de lire le roman d'Oscar Wilde; comme quoi la littérature de genre peut amener elle aussi à une littérature classique.



par Angélique   le 18/08/2003.
Les amateurs d'épouvante ne doivent absolument pas passer à côté de ce livre !

Certains passages vous font frissonner de terreur.
Le cadre et les personnages sont vraiment effrayants !




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Lundi 18 Août 2003