Livres de S-F Divers Retour Menu  Accueil

TitreL'Aube de la Nuit     AuteurPeter F. HAMILTON     GenreS-F


Les Livres   > Différentes éditions :   Pocket - SF/Fantasy  :  Divers

Les Couvertures
Toutes les couvertures
Rupture dans le Réel
01 -Émergence(1996)- [Ailleurs et Demain]
02 -Expansion(1996)- [Ailleurs et Demain]
L'Alchimiste du Neutronium
03 -Consolidation(1997)- [Ailleurs et Demain]
04 -Conflit(1997)- [Ailleurs et Demain]
Le Dieu Nu
05 -Résistance(1999)- [Ailleurs et Demain]
06 -Révélation(1999)- [Ailleurs et Demain]

L'Histoire par BENEDICT Le Site de l'Elfe Noir   le 11/06/2000.

Les premiers tomes d'un énorme cycle, 6 tomes rivalisant en poids avec le petit Robert.
On est dans une très longue introduction où les multiples personnages de cette saga nous sont présentés. Chacun dans son coin de la galaxie va se retrouver confronté à la terrible menace qui arrive. L'auteur prend son temps, il décrit minutieusement sa vision de l'univers, les modes de propulsions, les différentes composantes politiques, l'économie, les combats et les vaisseaux. Parmi ces vaisseaux, il en existe un type spécial : les faucons, qui sont des organismes vivants et pensants tout comme certains habitats stellaires et dont les performances sont au-delà des navires spatiaux habituels.
On ira coloniser Garth, faire du commerce interstellaire, pourchasser les contrebandiers, explorer les ruines d'une cité extraterrestre disparue, combattre et mourir pour certains.


Mon Avis par BENEDICT Le Site de l'Elfe Noir   le 11/06/2000.

La première impression que l'on a, c'est que c'est du copieux, et malheureusement on est parfois à la limite de l'indigestion. Hamilton veut en faire trop et ce premier tome devient un remix de tout ce qui est possible de faire en SF.

On est certainement en présence d'un space-opéra foisonnant et la suite ce fait attendre.
L'histoire, qui à la fin du premier roman décolle, est pleine de mystère, d'énigmes qui nous ferrent sans problèmes.
Par contre, à vouloir utiliser tous les genres, Hamilton se traîne en longueur à certains moments et à d'autres, la qualité décroît brusquement, notamment dans les passages dit "hard-sciences" où l'on sent qu'il ne maîtrise pas totalement ce qu'il dit au contraire d'un David Brin.

Ne boudons quand même pas notre plaisir, ce sont des livres qui en appellent d'autres.



Votre Avis


par Jean-Marie PLUSQUELLEC   le 04/08/2003.
Cette série offre un univers d'une richesse vraiment captivante avec ses technologies avancées, le mystère d'une race disparue, la vie dans une colonie qui démarre, un danger qui menace...

Effectivement, au début, on a l'impression que cela va être brouillon, puis le canevas prend forme et rapidement, on est totalement happé par cette aventure qui nous présente un univers plutôt bien équilibré et en expansion qui va devoir faire face à une menace terrible...

Le côté humain des personnages est bien rendu avec leurs défauts, tout comme l'aspect politique de l'ensemble et aussi les batailles spatiales et terrestres !

A chaque tome (j'ai lu les 3 premiers tomes chez Pocket pour l'instant), il y a une montée progressive en puissance de l'histoire avec un suspense grandissant en proportion, ce qui fait que j'attends la suite avec impatience !!!



par Jeaph   le 17/11/2003.
"L'Aube de la Nuit" est un énorme roman (ce n'est pas une série) de plus de 3600 pages. Et je parle de la collection grand format "Ailleurs et Demain"; prévoir moitié plus en poche !

J'en vois qui se demandent déjà si ça vaut le coup d'investir autant de temps dans un Space Opera aussi long, avec le risque d'un essoufflement, ou d'une fin ratée. Eh bien, en vérité je vous le dis, ces 3600 pages sont un pur bonheur (avec un petit bémol pour les cinq premiers chapitres, un peu fastidieux).

Hamilton met en avant une multitude de personnages, et le moindre quidam bénéficie d'un traitement conséquent (même si c'est pour mourir trois pages plus loin!). En outre, il maîtrise parfaitement bien les rouages du Space Opera et les scènes de combats sont fantastiques (sa recette est un cocktail à base de violence, d'héroïsme et de pyrotechnie, le tout à fortes doses).

Mais l'auteur explore également d'autres thèmes de la SF et le lecteur se retrouve confronté à de nombreux mystères (dont je ne vous dirai rien) plus passionnants les uns que les autres.



par Dawax   le 18/04/2010.
Les 6 tomes sont passés sous mes yeux et ... ce space opéra est l'un des meilleurs de mes lectures !!!
J'ai vraiment tout adoré, rien à redire, malgré "quelques" longueurs...

Que se mettre sous la dent après un tel chef d'oeuvre ???




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Dimanche 18 Avril 2010