Livres de S-F Denoel - Folio SF Retour Menu  Accueil

TitreL'Échiquier du Mal     AuteurDan SIMMONS     GenreFantastique


Les Livres   > Différentes éditions :   Denoel - Présence du Futur  :  Denoel - Présence du Fantastique  :  Gallimard - Folio SF  :  Denoel - Lunes d'Encre

Les Couvertures
Toutes les couvertures
01 -L'Échiquier du Mal(1989)- n° 9 [Tome 1]
02 -L'Échiquier du Mal(1989)- n° 10 [Tome 2]
> Prix : - LOCUS (Horreur) 1990 - BRAM STOKER 1990 - BRITISH FANTASY 1990

L'Histoire par Raphael TADROS   le 14/05/2000.

"Ils ont le pouvoir, le talent de pénêtrer l´esprit de leurs semblables et d´en faire leurs pions, pouvant être joués et sacrifiés à leur guise"; Ainsi peut se résumer le canevas de ce roman qui va entrainer le lecteur d´un monde familier et prévisible vers des lieux dont les règles sont l´horreur, la cruauté et l´absence de morale.


Mon Avis par Raphael TADROS   le 14/05/2000.

Comme à son habitude, Dan Simmons nous livre un roman à mi-chemin entre le fantastique et le polar qui n'a rien à voir avec ce qui a déja été ecrit. La trame s'articule autour de la structure d'une partie d'Échecs (i.e : l'Ouverture, le Milieu de jeu et la Finale), la première phase étant composée de coups classiques, mais toujours neufs (dixit Dr Max Euwe, champion du monde 1935-37), comprenant les habituelles manoeuvres, coups d'observation, pièges tactiques connus et donc déjoués.

Mais cette partie d'échecs se joue sur un autre échiquier que celui, connu et rassurant, de 64 cases; les pièces ne sont plus de petites figurines de bois sculpté, mais des personnes. Les personnages principaux de ce roman, ou plutôt les pièces manoeuvrant dans cette partie surréaliste, sont aussi antinomiques que peuvent l'être un vieux Juif, rescapé des camps de la mort et qui a déja été Pion dans une autre partie et n'aura de cesse de se retrouver face à son Roi, une jeune noire, originaire du vieux Sud des Etats-Unis, dont le père a été sacrifié par un mauvais hasard et un gros flic déplacé qui, derrière ses bajoues, cache une intelligence acérée.

Après l'Ouverture, le lecteur se retrouvera dans le milieu de jeu où les maîtres de jeu s'emploieront à mener à bien leur plan, enflammant l'échiquier, utilisant des coups paradoxaux pour rentrer dans une Fin de partie avantageuse.
Cette partie ne sera pas déclarée Nulle, le Pion, promu Fou du Roi, faisant toute la différence.

Dan Simmons a l'art de poser des questions au lecteur sans que ce dernier s'en rende compte et qu'il n´a pas forcément l'habitude de se poser; qu'est ce que l'éthique, y-a-t'il différents niveaux d'éthique, existe-t-il des desseins qui échappent à l'entendement commun et qui rentrent dans une perspective plus large ?

De par son volume (environ 1000 pages), ce roman nous tiendra compagnie un certain temps, nous fera oublier qu'il existe une vie en dehors de la lecture de ce livre et finalement ce roman deviendra votre ami.



Votre Avis


par Jean-Marie PLUSQUELLEC   le 05/08/2002.
Un chef d'oeuvre de suspense, de tension, de noirceur et de cynisme !

Cette histoire tient à la fois du polar, du roman historique et du film gore, tellement elle est riche en rebondissements, liée à la seconde guerre mondiale (et au nazisme) et semée de morts violentes.
On ne peut qu'être à la fois fasciné par ces personnes au pouvoir si puissant, effrayé par l'usage qu'ils en font et passionné par le combat que vont mener 3 humains contre ces "monstres".
Aucune fausse note dans cette symphonie de manipulations où tous les coups sont permis dans une terrible partie d'échecs !

Tout simplement incontournable et indispensable à tout passionné de Fantastique !!!



par Jeaph   le 18/11/2002.
Simmons rend ses héros attachants puis les confronte à une menace totalement disproportionnée. A chaque chapitre, on se demande combien de temps ils vont encore survivre avant de se faire massacrer. D'autant qu'ils sont plusieurs, et que certains pourraient donc être tués à tout moment.

En plus de jouer avec nos nerfs, il nous montre les pires horreurs, ne reculant pas devant les scènes gores et certains chapitres étant racontés du point de vue d'un de ces mutants particulièrement abjects.

Des héros sympathiques, des méchants immondes, une histoire haletante et passionnante !
Bref, un roman imposant mais dans lequel on s'immerge totalement et que l'on finit beaucoup trop vite.




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Lundi 18 Novembre 2002