Livres de S-F Pygmalion Retour Menu  Accueil

TitreLe Trône de Fer     AuteurGeorge R. R. MARTIN     GenreFantasy


Les Livres   > Différentes éditions :   J'ai Lu - SF/Fantasy  :  Pygmalion  :  Pygmalion

Les Couvertures
Toutes les couvertures
01 -Le Trône de Fer *(1996)- n° 97
> Prix : LOCUS (Fantasy) 1997
02 -Le Trône de Fer **(1999)- n° 104
> Prix : LOCUS (Fantasy) 1999
03 -Les Brigands(2000)- n° 40
> Prix : LOCUS (Fantasy) 2001
04 -L'Épée de Feu(1999)- n° 43
05 -Les Noces Pourpres(2000)- n° 45
06 -La Loi du Régicide(2000)- n° 46
07 -Le Chaos(2005)- n° 73
08 -Les Sables de Dorne(2005)- n° 76
09 -Un Festin pour les Corbeaux(2005)- n° 89
Préludes
10 -Le Chevalier Errant - L'Épée Lige(2008)- n° 98

L'Histoire par BENEDICT Le Site de l'Elfe Noir   le 27/05/2002.

Il y a quelque chose de pourri dans les sept royaumes. Malgré l'éviction des anciens rois corrompus, le vice rampe et s'insère partout dans le coeur des hommes. Le jeu du pouvoir est la guerre la plus ultime pour ses pratiquants. Eddart Stark demeure, lui , un homme de principe, d'honneur, dans ses terres glacées du Nord. Ces terres bordées par le Mur, gigantesque muraille protégeant les hommes des Autres. Mais voilà l'hiver qui revient, après plusieurs années d'été, un long hiver en perspective, et tandis que s'affronte les hommes dans un sordide jeu de pouvoir, les Autres se rapprochent du Mur...


Mon Avis par BENEDICT Le Site de l'Elfe Noir   le 27/05/2002.

Cette saga part sur un ton noir, sur un ton de désespoir.
G.R.R Martin décrit une civilisation humaine où la bassesse est plus payante que l'honneur, où le coup de poignard dans le dos plus efficace que le duel d'égal à égal.

L'éditeur compare ce cycle aux Rois Maudits, exagéré d'un point de vue qualité mais pas tant que ça d'un point de vue jeu pervers politique.

L'auteur dresse une histoire englobant des dizaines de personnages et des dizaines de lieux. Il a la maîtrise suffisante pour ne pas nous perdre et garder intact l'intérêt de la lecture.
La description de son monde est très réussie et parfaitement crédible.

Bref, une très bonne saga en devenir avec tous les ingrédients habituels et une touche de désespoir qui la différencie des autres.

C'est du pain bénit pour les MJ medfan, loin des stéréotypes habituels des livres d'héroïc fantasy car on a ici une galerie de personnages tous plus malfaisants les uns par rapport aux autres.



Votre Avis


par Thiex   le 05/05/2003.
... Que de choses à dire de cette oeuvre colossale toujours en attente d'un dénouement.
L'univers dans lequel nous plonge George RR Martin est riche, tant par la complexité de certains personnages (Tyrion, Bran...) que par la géographie de ce monde dans lequel il nous entraîne (les conflants, l'au-delà du mur...).

Pas facile à prendre en main dans la narration, que je trouve déroutante au début, mais on s'y fait assez rapidement. On s'attache aux personnages, on en hait d'autres, tout se regroupe, s'entrecroise, l'intrigue se dévoile ainsi...

Mes avis, chers amis ? : cette saga, épique, héroïque, tragique est un pur régal.
Vous pouvez y aller les yeux fermés et les rouvrir que pour dévorer cet ouvrage magnifique.

Attention cependant : "l'hiver vient..."



par Fred BABILLARD   le 09/06/2003.
Pour ma part c'est un excellent ouvrage de Fantasy.

Il y a un mélange équilibré d'honneur et de corruption.
Tout y est mentionné, magie, combats, amours, personnages atypiques etc...
Bref on se régale à suivre les aventures éparpillées de tout ce beau monde.

Par contre c'est un peu long à suivre (6 ans environ) et parfois on se perd un peu.
Il est préférable de lire les ouvrages les uns à la suite des autres.



par Noémie   le 01/10/2003.
Cela faisait déjà plusieurs mois que j'avais vu cette saga traîner dans les rayons de ma bibliothéque municipale. Je dis traîner mais en fait, lorsque j'ai commencé à la lire, je me suis vite rendue compte que loin de s'éterniser sur les étagères, elle ne faisait que prendre un temps de repos entre deux lecteurs affamés.

J'ai lu les 9 tomes et je dois dire que je n'en peux plus d'attendre les suivants.
Cette saga est l'une des plus réussies que j'ai lu.
Les personnages sont tellement plus humains que dans les autres romans du même genre. Alors, fans de JDR, ne vous attendez pas à ce qu'un Grosbill surgisse du fin fond des bois... il n'y en a pas. Les gentils comme les "moins gentils" meurent et ce n'est pas parce que l'on a le sang bleu que l'on survit... au contraire !

Un conseil, lisez-les ils en valent vraiment la peine.



par Yan MANCINI   le 01/12/2003.
Que dire de plus sur cette magnifique saga de fantasy...

Personnellement, je la trouve nettement supérieure à bien d'autres sagas du même type.
Elle évite l'écueil récurrent du genre qui est le manichéisme des personnages et des situations (les bons elfes, les méchants orques, etc...) et le style de narration choisi par l'auteur, bien que risqué (des paragraphes centrés sur le point de vue et l'histoire d'un personnage, ce qui fait que quand l'on en termine un, la suite directe de son récit peut intervenir 100 pages plus loin dans le livre) s'avère parfaitement maîtrisé et contribue grandement au maintien de l'intrigue.
Parlons-en de celle-ci d'ailleurs, bien malin celui qui peut deviner l'issue finale de l'histoire, l'auteur distillant avec parcimonie des éléments de l'intrigue principale (le réveil de l'hiver et ses dangers et la résistance des 7 couronnes contre ce fléau).

Bref, tout contribue à rendre le lecteur accroc.
A tel point que j'en viens à pousser mon coup de gueule contre un phénomène trop courant sans l'édition française qui consiste à saucissonner les éditions originales de manière totalement articifielle au détriment de l'oeuvre et surtout du porte monnaie du lecteur...



par Gandalf   le 30/05/2010.
Enfin un livre qui change vraiment des bon gentils et des vilains méchants.

C'est simple, tous les potes à qui j'ai prété les bouquins sont devenu fans.
Vivement la suite !



par Sévéa   le 29/08/2010.
Aprés avoir lu et relu "Le Seigneur des Anneaux", le Fantasy me tentait et c'est avec "Le Trône de Fer" que je suis confirmée dans mon genre litéraire de prédilection.

Cette oeuvre est captivante, à ne plus pouvoir s'arrêter d'enchainer les tomes.
Ce n'est pas un personnage que l'on suit, mais une dizaine d'histoires qui se succèdent au rythme des intrigues, des trahisons et des batailles, à travers une palette de personnages, certains tout aussi attachant qu'haïssable. Aussi, ne vous laissez pas décourager par leur nombre, car cela fait l'intérêt du livre et celui-ci va s'amenuiser au fil des pages.
Toute la beauté et les faiblesses de la nature humaine y sont représentées avec réalisme : honneur et cruauté, haine et amitié, orgueil et compassion...

Place est faite aux femmes, et des femmes de caractère, qui ont échappées au triste sort qu'il leur est habituellement fait dans le genre "western moyennageux" ou elles n'ont le choix que d'être des putains ou de se faire violer !

Le decor est plutot classique, mais n'en permet qu'une meilleure comprehension du récit.
L'écriture parfois complexe (j'ai resorti mon dictionnaire), mais il me tarde déjà de les relire.
Jamais j'aurai cru que la langue anglaise fut aussi riche.

Alors, prêt à passer des nuits blanches ?




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Dimanche 29 Août 2010