Livres de S-F J'ai Lu Retour Menu  Accueil

TitreHonor Harrington     AuteurDavid WEBER     GenreS-F


Les Livres   > Différentes éditions :   J'ai Lu - SF/Fantasy  :  L'Atalante

Les Couvertures
Toutes les couvertures
01 -Mission Basilic(1993)- n° 8010
02 -Pour l'Honneur de la Reine(1993)- n° 8142
03 -Une Guerre Victorieuse et Brève(1994)- n° 8270
04 -Au Champ du Déshonneur(1994)- n° 8409
05 -Pavillon de l'Exil(1995)- n° 168 (Atalante)
06 -Mascarade Silésienne(1996)- n° 177 [Tome 1] (Atalante)
07 -Mascarade Silésienne(1996)- n° 178 [Tome 2] (Atalante)
08 -Aux Mains de l'Ennemi(1997)- n° 202 [Tome 1] (Atalante)
09 -Aux Mains de l'Ennemi(1997)- n° 203 [Tome 2] (Atalante)
10 -La Disparue de l'Enfer(1998)- n° 227 [Tome 1] (Atalante)
11 -La Disparue de l'Enfer(1998)- n° 228 [Tome 2] (Atalante)
12 -Les Cendres de la Victoire(2000)- n° 259 [Tome 1] (Atalante)
13 -Les Cendres de la Victoire(2000)- n° 260 [Tome 2] (Atalante)
14 -Plaies d'Honneur(2002)- n° 287 [Tome 1] (Atalante)
15 -Plaies d'Honneur(2002)- n° 288 [Tome 2] (Atalante)
16 -Coûte que Coûte(2005)- n° 337 [Tome 1] (Atalante)
17 -Coûte que Coûte(2005)- n° 338 [Tome 2] (Atalante)
L’ Univers d’Honor Harrington
18 -L'Ombre de Saganami(2004)- n° 343 [Tome 1] (Atalante)
19 -L'Ombre de Saganami(2004)- n° 344 [Tome 2] (Atalante)

L'Histoire par Jean-Marie PLUSQUELLEC   le 26/03/2002.

Honor Harrington est une jeune capitaine de frégate affectée au vaisseau "L'intrépide" qui vient d'être modifié drastiquement. Suite aux exercices mettant en oeuvre ses facultés et... montrant ses faiblesses, le vaisseau est envoyé à Basilic; ce qui équivaut à une punition dans l'armée Manticorienne. Son équipage lui reprochant cet exil et le commandant de Basilic la haïssant, Honor Harrington va devoir faire face à une situation très difficile, mais elle n'est pas femme à se laisser faire...


Mon Avis par Jean-Marie PLUSQUELLEC   le 26/03/2002.

Une femme de tête pleine de talent et d'énergie, mais avec ses doutes et ses faiblesses, dans un univers où les intrigues politiques nationales et étrangères sont importantes et d'autant plus quand un voisin belliqueux à des vues expansionistes vers les planètes de Manticore.

L'univers de David Weber est géopolitiquement intéressant, l'héroïne, tout comme les autres personnages, au combien humaine, les stratégies déployées de part et d'autres ingénieuses et/ou tordues à souhait, les batailles prenantes et sans faux semblants (les morts violentes en font partie) et tout cela offre un cocktail passionnant de bout en bout !

C'est bien simple, j'ai dévoré les 4 premiers tomes (les seuls traduits actuellement sur les 9 existants) et ce n'est pas peu dire, vu que chaque tome contient plus de 500 pages (chic !) !
Pour faire une comparaison, j'ai préféré cette série à celle de "Miles Vorkosigan" et ce n'est pas rien !

Bref, c'est tout simplement la meilleure série de Space-Opéra que j'ai lu à ce jour !



Votre Avis


par Yves MARTINET   le 08/05/2010.
Je suis d'accord avec cette critique, je souhaiterais ajouter que les protagonistes de cette saga historique (on peut la qualifier ainsi) prennent de la chair au fil des volumes.
Honor Harrington est de ces héroïnes qui marque l'histoire de la littérature de science-fiction par sa présence, sa vie, ses réflexions.
Elle est, à mon sens, a mettre sur le même rang que Jirel de Joiry et d'autres.

Il est a noté que cette femme est fille de la plume d'un homme,ce qui peut paraître surprenant, mais finalement en le sachant elle n'en est que plus intéressante, plus passionnante.

Pour ceux que cela intéresse, on peut découvrir une partie des tomes suivants sur un des nombreux sites consacrés à David Weber (voir en priorité le site david weber baen books qui offre de larges extraits de toutes les oeuvres de Weber ainsi que la couverture originale, ce qui change pas mal après les très belles couvertures de L'Atalante).
Seule difficulté, il faut les lire en anglais américain.



par Fred DELAWER   le 08/05/2010.
Ce space opéra est à mon sens un des meilleurs du genre.
Tous les ingrédients qui me font tripper sont là : détails, action, psychologie, politique, scènes de combats (en l'air ou sur terre) de toute beauté etc...
Bref, comme on dit par chez moi, c'est de la bombe BB...
Je viens de finir "Aux Mains de l'Ennemi" qui est tout simplement un truc de ouff !!!

Ce qui vraiment me plait dans cette série, c'est que Honor Harrington n'est pas une héroïne comme les autres, en effet, nous la voyons souvent dans de très très mauvaises postures ou subissant les coups du sort comme tout un chacun...
Bonne lecture...



par Christine ARMESSEN   le 08/05/2010.
Moi aussi, j'ai dévoré tous les tomes disponibles.
J'ai même apprécié les phases de batailles spatiales décrites comme des batailles sous-marines et je suis une fille qui n'y connaît rien.

De plus, David Werber a su donner à Honnor Harrington une dimension humaine, qui se développe au fil des livres, sans oublier les autres personnages.
Chaque nouvelle aventure les affine et on se laisse emporter facilement dans leur sillage.
Ils prennent des coups, s'en relève ou pas, mais ils ne sont ni stéréotypés ni plastifiés.
Et l'écriture a un rythme et une saveur particulière.

Bref, cela m'a tellement plu que je me suis remis à l'anglais pour lire les autres tomes.
Alors laissez vous emporter et bon vent stellaire !



par Kévin VILLENEUVE   le 08/05/2010.
J'ai adoré toute la série.

L'histoire est bien travaillée et suis une chronologie logique.
Mais surtout l'héroine devient de plus en plus attachante dans ses avantages et ses défauts.



par Christian DUFAY   le 08/05/2010.
Grand fan des romans de sf, j'ai trouvé dans ce space opera un remarquable souci du détail.
Une histoire originale et entrainante qui maintient en haleine jusqu'à la dernière page et, surtout le plus important, qui donne envie de connaitre la suite.

En bref, une excellente série que je recommande à tous les passionnés de SF.



par Eros   le 09/05/2010.
Le Cycle Honor Harrington, encore appelé l' "Honoverse", représente l'un des meilleurs cycles de Space opera que j'aie pu lire.

Sans atteindre la qualité, la philosophie et le questionnement que peuvent susciter des cycles tels que "Dune", "Hypérion" ou celui de la "Culture", l'univers créé par David Weber est d'une excellente qualité.
Il arrive non seulement à créer un contexte technologique d'une très grande cohérence - batailles spatiales, directement inspirées des batailles navales napoléoniennes, sont d'un "réalisme" frappant, mais il arrive en plus à ne pas négliger l'environnement politique, institutionnel et économique.
Créant ainsi, avec brio, un univers "post-diaspora" - l'Humanité a depuis plusieurs siècles quittée le berceau du Système Sol - présentant la crédibilité qui fait cruellement défaut à de nombreux autres auteurs.

Honor Harrington est une héroïne des plus attachantes. Courageuse, digne, forte. Toutes les qualités d'une figure de légende.
Son personnage est bien construit, même si parfois, son entêtement est un peu embêtant. On peut la voir, elle, tout comme ses amis et ses ennemis, évoluer en grade, en drame et en bonheur, sur plusieurs années.

A ce jour, j'ai pu lire huit tomes de la saga "Honor".
Comme il est souvent dit sur certains sites, les livres de la saga sont parfois d'une qualité inégale. Passant d'une histoire des plus exaltantes, à un récit semblant avoir juste était écrit à titre informatif, comme pour combler un espace entre deux pics de suspens.

Cependant, pour toutes les amatrices et tous les amateurs de batailles dans l'espace, de combats qui s'étendent sur des milliers d'années-lumière et des dizaines d'années, tout en causant morts, désolation mais révélant également espoir et honneur... lisez le plus vite possible cette saga.

Je ne pourrais finir sans féliciter l'auteur pour son volontarisme féministe. Les personnages féminins sont vraiment mis en avant, traités avec respect et qualité.



par Yves LANDEL   le 09/05/2010.
Pour dire tout comme vous, j'ai lu d'une traite tous les romans disponibles de cette série et j'y retrouvé le plaisir que j'avais quand à 15 ans, j'ai lu la série de "Dune" ou plus tard la série de "Barrayar" ou des "Gurvan".

David Weber a su avec cette femme, au demeurant normale avec ses doutes et ses faiblesses, sachant se surpasser face à l'adversité et surtout face à ses propres craintes, créer un personnage très attachant, le tout dans une atmosphère de guerre spatiale et de manoeuvres politiques très bien pensées.

Pour moi Weber est un des tout grand de la SF et j'espère que ses oeuvres à suivre seront rapidement traduites afin que je puisse passer encore de formidables heures de lecture.




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Dimanche 9 Mai 2010