Livres de S-F Fleuve Noir - Anticipation Retour Menu  Accueil

TitreLa Compagnie des Glaces     AuteurGeorges-Jean ARNAUD     GenreS-F


Note du Webmestre : A noter que cette série a été adaptée en Bande-Dessinée chez l'éditeur JOTIM.

Les Livres

Les Couvertures
Toutes les couvertures
> Prix : - APOLLO 1988
01 -La Compagnie des Glaces(1980)- n° 997
02 -Le Sanctuaire des Glaces(1981)- n° 1038
03 -Le Peuple des Glaces(1981)- n° 1056
04 -Les Chasseurs des Glaces(1981)- n° 1077
05 -L'Enfant des Glaces(1981)- n° 1104
06 -Les Otages des Glaces(1982)- n° 1116
07 -Le Gnome Halluciné(1982)- n° 1122
08 -La Compagnie de la Banquise(1982)- n° 1139
09 -Le Réseau de Patagonie(1982)- n° 1157
10 -Les Voiliers du Rail(1982)- n° 1180
11 -Les Fous du Soleil(1983)- n° 1198
12 -Cancer Network(1983)- n° 1207
13 -Station Fantôme(1983)- n° 1224
14 -Les Hommes-Jonas(1983)- n° 1249
15 -Terminus Amertume(1983)- n° 1267
16 -Les Brûleurs de Banquise(1984)- n° 1271
17 -Le Gouffre aux Garous(1984)- n° 1286
18 -Le Dirigeable Sacrilège(1984)- n° 1303
19 -Liensun(1984)- n° 1321
20 -Les Éboueurs de la Vie Éternelle(1984)- n° 1333
21 -Les Trains-Cimetières(1985)- n° 1351
22 -Les Fils de Lien Rag(1985)- n° 1364
23 -Voyageuse Yeuse(1985)- n° 1388
24 -L'Ampoule de Cendres(1985)- n° 1405
25 -Sun Company(1986)- n° 1431
26 -Les Sibériens(1986)- n° 1449
27 -Le Clochard Ferroviaire(1986)- n° 1460
28 -Les Wagons-Mémoires(1986)- n° 1477
29 -Mausolée pour une Locomotive(1986)- n° 1490
30 -Dans le Ventre d'une Légende(1986)- n° 1503
31 -Les Échafaudages d'Épouvante(1986)- n° 1516
32 -Les Montagnes Affamées(1987)- n° 1541
33 -La Prodigieuse Agonie(1987)- n° 1552
34 -On m'Appelait Lien Rag(1987)- n° 1571
35 -Train Spécial Pénitentiaire 34(1987)- n° 1581
36 -Les Hallucinés de la Voie Oblique(1987)- n° 1596

Interview de Georges-Jean ARNAUD par Jean-Marie POIROT Lire l'interview

L'Histoire par Jean-Marie PLUSQUELLEC   le 16/07/2000.

Sur une Terre envahie par les glaces, la survie de l'espèce humaine est assurée par les grandes compagnies ferroviaires qui se partagent le globe. Le rail apporte chaleur, nourriture, mais aussi une dictature impitoyable. Mêlé malgré lui aux intrigues de la Compagnie, le glaciologue Lien Rag va s'intéresser un peu trop à l'origine des Hommes Roux, capables de résister à des températures de - 40, et découvrir la dangereuse ivresse de la révolte...


Mon Avis par Jean-Marie PLUSQUELLEC   le 16/07/2000.

En dehors de l'anecdote qui veut que cette histoire constitue "la plus vaste épopée de toute la science-fiction non seulement française mais mondiale", dixit le quatrième de couverture, il faut bien reconnaître que le monde glacé vu par G.-J. Arnaud est plein d'imagination et ne manque pas d'attraits.

La description de la vie sur ce monde hostile où la chaleur est une denrée rare, des wagons les seules habitations autorisées avec en prime le totalitarisme des grandes compagnies est passionnante car on a l'impression d'y être tellement la misère, la peur et le besoin de survie de tout ce monde est palpable !
Le contraire est aussi démesuré que dangereux, car l'argent n'est rien à côté du pouvoir et surtout de la connaissance de nombreux secrets qu'il apporte !

De plus, l'histoire ne manque pas de héros et héroïnes, aux destins si différents et pourtant si liés, ni de complots de grandes envergures, ni de multiples et grandes questions aux réponses fuyantes !
Saupoudrez un peu de sexe, des tueurs, des mutants, des religieux, des guerres et ... le soleil et vous obtenez quelque chose qui a de quoi vous maintenir en haleine tout au long de cette aventure.

62 tomes, cela peut sembler très (trop) long, surtout à certains moments où le niveau de l'histoire baisse sensiblement, mais une fois le mystère des Roux élucidé, la suite offre un autre challenge à relever et ça n'a pas été pour me déplaire.

Bien sûr, ce n'est pas un chef d'oeuvre car c'est ce qu'on appelle du roman populaire, et alors ?
A raison d'un tome tous les mois, l'aventure est plaisante et on ne regrette rien.



Votre Avis


par Sylvain JULIEN   le 19/11/2000.
Dommage de délayer des idées, en effet très intéressantes, dans un volume beaucoup trop conséquent. Le tout aurait gagné en consistance avec quelques volumes de moins (ce que l'on peut facilement gagner en évitant purement et simplement toutes les répétitions).

Au bout du compte, le tout ressemble à une suite de livres faciles à avaler, faciles à digérer et ne laissant même pas un excellent souvenir, alors qu'on passe à côté de l'oeuvre anthologique (frustrant non ?).
C'est la même différence qu'entre le fast-food du centre et la cuisine de grand-mère.

A force de prendre les lecteurs pour des crache-fric aux dépends des forêts tropicales, on en fait des aigris (comme moi).



par Aurélien BENECHET   le 26/11/2000.
En fait, étant adepte de grandes séries comme "Dune" de Herbert, "Le Seigneur des Anneaux" de Tolkien, je n'ai pas été déçu par la série de G-J Arnaud.
Loin de là !

Cette série où se mêlent à la fois destinées, histoire, science et rêve, permet de s'immerger dans un monde particulièrement profond. La société ferrovière y est parfaitement détaillée, les personnages travaillés. L'évolution de ce monde donne à chaque instant l'envie de tourner la page suivante.

Dans l'interview de G-J Arnaud, j'apprends avec bonheur, mais aussi prudence, la possible sortie du 63e volume, et celle de l'adaptation cinématographique. Je doute malheureusement que cette adaptation vale le livre.
Trop souvent le cinéma m'a déçu sur ce point. Cependant, je serais assez curieux de connaître le résultat.

Pour résumé, l'intérêt de cette série réside pour moi dans le suivi de la destiné de nombreux personnages qui se croisent, s'éloignent, mais vivent différemment dans le même monde.



par FAENRIL   le 02/06/2001.
Une grande et excellente saga que j'ai lue toute entière.
Les personnages sont très intéressants, l'intrigue est rondement menée, l'ambiance sympa et peu à peu on découvre l'envers du décor de ce monde aux multiples protagonistes.

Il y a même un jeu de rôle adapté de cette saga qui a été fait.
GJ Arnaud écrit une suite actuellement que je n'ai pas lue...



par Mickael MARAT   le 04/04/2010.
J'ai eu du mal au début à accrocher. Passées les vingt premières pages, j'ai été pris dans le tourbillon de l'intrigue.
Je n'ai pas pu m'arrêter et j'ai lu tome après tome suivant les péripéties des différents protagonistes.

L'auteur a su entretenir l'intrigue comme un feuilleton, alliant action, érotisme et émotion à merveille.
Mais je dois déplorer des longueurs à chaque début de tome. Les discussions politiques de certains protagonistes aident à la compréhension de l'intrigue mais nuisent à la fluidité de la lecture et du récit.

Je pense quand même que la saga est une référence au meme titre que "Fondation".




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Dimanche 4 Avril 2010