Je Sais Tout ... La Science Retour Menu  Accueil

H (1/2) de  HARMONIE  à  HORLOGE ATOMIQUE
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Harmonie
HARMONIE 2 références trouvées

Science de la conjugaison de sons de niveaux différents, mais constituant un tout agréable à entendre en raison du relief que cette conjugaison leur donne.

Caroline porte une robe échancrée, à manches courtes, d'un joli vert, qu'elle a passée sur un pull-over fin tout noir, à col montant et à manches longues. Les couleurs sont différentes mais s'accordent parfaitement. Caroline a su les harmoniser. Il en va de même en matière musicale. Sur son piano, le compositeur a découvert une succession de SONS qui composent un air agréable à entendre et qui pourront donner naissance à une chanson, à un air d'opérette ou d'opéra, ou encore à un grand air de musique. Mais les seuls sons du piano ne suffiront pas à donner à cet AIR tout le volume voulu. Il faudra leur ajouter ceux de violons, de clarinettes, de contrebasses et d'autres instruments ayant tous des sonorités différentes. Les sons de ces divers instruments seront conjugués de façon à former un tout agréable à l'oreille. Cet art difficile, l'harmonie, exige une parfaite maîtrise de l'art musical.


HAUT FOURNEAU

Installation importante à l'intérieur de laquelle le fer est séparé du minerai qui le contient par l'action conjuguée de la chaleur et de certaines substances.

Équipés d'outils rudimentaires, des hommes s'affairaient autour d'une sorte de grande motte faite de couches de terre brunâtre et de bois incandescent. Lorsque tout le charbon de bois avait fini de brûler, les hommes avaient retiré du coeur de la motte une grosse et lourde boule rougeoyante. C'est ainsi qu'on obtenait du fer voici quelques siècles. Mais, vers 1710, le Britannique Abraham Darby découvrit que le coke dégage beaucoup plus de CHALEUR que le charbon de bois. Voici, très simplifié, le schéma de fonctionnement d'un haut fourneau. Par le haut d'une énorme cheminée, du coke, du MINERAI de fer et de la chaux sont constamment déversés en couches alternées. La combustion du coke est activée par de l'air insufflé avec force par le bas de la cheminée. Sous l'effet de la chaleur intense et de la chaux, le fer se détache de son minerai et coule vers le bas, où il est recueilli. Un haut fourneau ne s'arrête jamais de fonctionner et peut fournir chaque JOUR des centaines de tonnes de fer.

Haut Fourneau

Hélium
HÉLIUM 8 références trouvées

Du grec "hélios" (soleil). Gaz très léger, parfaitement inerte, ce qui le rend précieux en chirurgie, en plongée sous-marine et pour gonfler les aérostats.

Le 18 août 1868, l'ASTRONOME français Jules Janssen observe une ÉCLIPSE totale de SOLEIL et découvre dans l'ATMOSPHÈRE de cet ASTRE un gaz inconnu. Ce gaz, le savant l'appelle l'hélium. Ce n'est que 27 ans plus tard, en 1895, que l'hélium sera découvert dans l'atmosphère terrestre. Jusque-là, il était passé inaperçu en raison de sa rareté. L'hélium est le gaz le plus léger après l'HYDROGÈNE. Il ne s'enflamme pas, n'entretient pas la combustion, ne se marie avec aucun autre corps connu. L'hélium est employé au gonflage des ballons. Comme il n'attaque pas les métaux, certains ALLIAGES rares sont soudés dans une enceinte remplie d'hélium. Ce gaz se dissout beaucoup moins facilement que l'AZOTE dans le SANG, c'est pourquoi les plongeurs appelés à travailler à de grandes profondeurs respirent un mélange d'hélium et d'OXYGÈNE. L'hélium est également employé en ANESTHÉSIE parce qu'il diminue les risques au cours de certaines opérations chirurgicales.


HÉMATIES 4 références trouvées

Cellules du sang qui véhiculent l'oxygène indispensable à l'organisme et le débarassent du gaz carbonique.

Les hématies (on dit également globules rouges) peuvent être comparées à des camions de livraison. Ce sont elles qui livrent aux 80 à 100 milliards de CELLULES de l'organisme l'OXYGÈNE sans lequel celles-ci ne pourraient pas vivre. Elles se chargent en oxygène et, pour ne pas revenir à vide, débarrassent les dites cellules de certains déchets comme le gaz carbonique qui est ainsi ramené aux poumons, d'où il est rejeté par l'expiration. Les hématies donnent au SANG sa couleur rouge vif. Le sang d'un sujet adulte compte quelque 25.000 milliards de ces "camions de livraison". Cette circulation incessante use les hématies tout comme un véhicule qui parcourt beaucoup de kilomètres. Après 60 à 120 JOURS d'activité, une hématie est hors d'usage. Elle est en quelque sorte envoyée à la ferraille, et une hématie neuve la remplacera. Chaque seconde, deux millions et demi d'hématies neuves sont mises en circulation par la moelle des os qui, parmi d'autres fonctions, assure la fabrication des globules rouges.

Hématies

Hématome
HÉMATOME

Epanchement interne de sang qui se forme à la suite d'un choc et ne peut pas gagner l'extérieur de la peau.

En jouant au ballon, Frédéric a reçu un coup de pied involontaire d'un de ses camarades, à hauteur du mollet. La douleur qu'il a ressentie ne l'a pas longtemps empêché de jouer. D'ailleurs, aucune blessure n'était visible, et pourtant, il en existait bien une. Deux JOURS plus tard, en effet, Frédéric voit l'endroit où il a été touché se colorer d'une teinte sombre : il avait ce qu'on appelle communément "un bleu". Progressivement la tache a pris une teinte bleuâtre, puis violacée, enfin, petit à petit, elle a viré au jaune avant de disparaître. Que s'était-il passé ? Le choc qu'avait subi la jambe de Frédéric n'avait pas endommagé les chairs à la surface de la peau, mais, à l'intérieur des MUSCLES, de minuscules vaisseaux sanguins avaient été écrasés et sectionnés. Du SANG s'en était échappé, s'était accumulé sur place et avait formé cette tache foncée. Mais ce sang n'avait pas pu être rejeté vers l'extérieur et il avait fallu plusieurs jours pour que les systèmes de défense de l'organisme l'évacuent petit à petit.


HORLOGE ATOMIQUE

Appareil de conservation du temps reposant non plus sur des procédés mécaniques ou électriques mais sur les vibrations d'une molécule.

"Il est possible qu'il n'y ait point de mouvement parfaitement uniforme qui puisse servir à la mesure du temps". Ainsi s'exprimait Isaac Newton en 1687. L'illustre savant britannique avait vu juste. Malgré les apparences, la TERRE n'évolue pas régulièrement dans l'ESPACE. C'est pourquoi la mise au point de mécanismes capables de conserver le TEMPS SIDÉRAL avec un maximum de précision a toujours fait l'objet de recherches approfondies. Aujourd'hui la question a reçu des solutions proches de la perfection, grâce à l'horloge atomique. Celle-ci fonctionne d'après les vibrations de la MOLÉCULE d'ammoniac. Cette molécule est composée de 3 ATOMES d'HYDROGÈNE liés à 1 atome d'AZOTE. Lorsqu'elle est soumise à un courant ÉLECTRIQUE invariable, elle vibre à la FRÉQUENCE de 24 milliards de vibrations par seconde. Cette précision permet à l'horloge atomique de ne varier au plus que d'une seconde en 1.000 ANS !

Horloge Atomique

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011