Je Sais Tout ... Le Monde et la Nature Retour Menu  Accueil

S (3/3) de  SOL  à  SYSTÈME SOLAIRE
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Sol
SOL 179 références trouvées

Couche supérieure du globe terrestre qui, par sa composition, se prête au développement de la végétation. Le sol est composé de débris d'organismes, de roches, d'HUMUS, d'AIR, d'EAU et entretient de nombreux micro-organismes.

Quatre milliards d'humains... des milliards d'ANIMAUX de toutes sortes vivent sur la TERRE. Leur nombre ne cesse de s'accroître, et notre PLANÈTE comptera près de 10 milliards d'habitants en l'AN 2020. Leur VIE, comme celle des animaux, dépend de ces quelques dizaines de centimètres de terre, parfois moins, qui recouvrent superficiellement les roches et que l'on appelle le sol. Encore cette mince couche ne recouvre-t-elle pas uniformément la Terre. Elle disparaît complètement dans la MONTAGNE où seule la roche apparaît. Elle est pour ainsi dire inutilisable dans la TOUNDRA, où le sous-sol, gelé en permanence, s'oppose à la pousse des arbres. C'est pourquoi ce sol qui peut être noir, brun, noirâtre, rouge, selon sa composition, retient toute l'attention de ceux qui ont pour mission d'assurer l'alimentation du monde.


SOLEIL 138 références trouvées

Astre du jour, de taille moyenne par rapport aux autres ÉTOILES de la GALAXIE. Parce qu'il dispense la lumière et la CHALEUR indispensables à la VIE des plantes et des ANIMAUX et au CYCLE DE L'EAU, il est à l'origine de la vie sur la TERRE.

Le 23 juin 1503, CHRISTOPHE COLOMB, qui en est à son quatrième voyage vers l'Amérique, jette l'ANCRE dans une petite BAIE de la Jamaïque. Chaudement accueilli par les habitants, il s'installe parmi eux en attendant le retour d'Espagne d'un de ses lieutenants, parti chercher du renfort. Hélas, les marins de Christophe Colomb se conduisent mal vis-à-vis des Jamaïcains. Bientôt ces derniers refusent de les approvisionner en vivres. Les choses risquent de s'envenimer lorsque le grand navigateur, qui connaît bien l'ASTRONOMIE, prévoit une prochaine ÉCLIPSE totale de soleil dans la région. Comme beaucoup d'autres peuples, les Jamaïcains adorent l'ASTRE du JOUR. Christophe Colomb annonce à leur chef que leur dieu est fâché parce que son peuple refuse d'aider les Espagnols et que, pour le prouver, il s'éteindra complètement le lendemain pendant quelques instants. Ce qui se produisit. Fortement impressionnés, les Jamaïcains consentirent à faire la paix !

Soleil

Solstices
SOLSTICES 5 références trouvées

Périodes de l'ANNÉE qui marquent l'arrivée de l'hiver et de l'été. Au nord de l'ÉQUATEUR le solstice d'été, vers le 21 juin, correspond aux jours les plus longs de l'année; le solstice d'hiver, vers le 21 décembre, aux jours les plus courts.

Les premiers ASTRONOMES qui ont réussi à calculer la distance nous séparant du SOLEIL ne s'y retrouvaient pas. Comment expliquer que c'est au moment où la TERRE se trouve à la plus proche distance de l'ASTRE du JOUR, soit 147 millions de kilomètres, que règnent les plus grands FROIDS dans l'HÉMISPHÈRE nord ? Et au contraire les plus fortes CHALEURS alors qu'elle s'en trouve plus éloignée de 5 millions de kilomètres ? Au solstice d'HIVER, vers le 21 décembre, la partie nord du globe terrestre est très inclinée en arrière par rapport au Soleil. Les rayons qui l'atteignent sont des rayons rasants, peu efficaces : le froid s'installe. En revanche, au solstice d'ÉTÉ, à partir du 21 juin, la partie nord de la Terre se présente face au Soleil. Ses rayons la frappent presque verticalement : ils la réchauffent fortement. Aux mêmes dates, l'inverse se produit dans l'hémisphère sud.


SOURCE 28 références trouvées

Eau sortant du SOL. Une source suppose l'existence, dans le sous-sol, de couches imperméables qui canalisent l'eau de PLUIE ou de fonte des NEIGES, infiltrée dans le sol.

"C'est donc cela la Seine !" D'innombrables fois par AN, les habitants de la ferme des Vergerots, en Côte-d'Or, entendent prononcer par les touristes cette exclamation amusée devant le mince filet d'EAU sortant de la terre, au fond de la GROTTE artificielle située sur l'emplacement des sources de la Seine. Le RUISSEAU qui se forme est si modeste qu'il arrive que son eau s'évapore ou se perde dans la terre. A 4 kilomètres de là, son lit est presque à sec ! A Courceau, par exemple, le petit pont qui enjambe la Seine naissante ne mesure guère plus d'un mètre de large. Il est loin d'être aussi impressionnant que le pont de Tancarville qui est, à quelque 700 kilomètres de là, l'un des plus importants ponts suspendus d'Europe. Cependant, ce modeste ruisseau, avec l'apport de nombreux affluents, deviendra le plus navigable des FLEUVES français et connaîtra sur son cours un intense trafic qui fait de Paris un grand port...

Source

Stalactites et Stalagmites
STALACTITES ET STALAGMITES 1 référence trouvée

Colonnes de calcaire en forme de cône, montant du sol (stalagmite) ou pendant de la voûte d'une grotte (stalactite). Ces colonnes sont formées par de l'eau riche en calcaire qui suinte goutte à goutte.

Le guide qui fait visiter les GROTTES de Lacave, dans les Causses du Quercy, ne manque jamais de marquer un arrêt avant de pénétrer dans la salle des stalactites et des stalagmites, ni de s'exclamer, en montrant du doigt la FORÊT de colonnes qui pendent du plafond et qui montent du SOL : "Regardez et admirez ! La NATURE a mis des siècles pour façonner ces merveilles !" Il n'y a pas que des stalactites et des stalagmites dans la grotte. On y voit aussi des colonnes faites de la même matière. Autrefois, il y avait à leur place des stalactites et, juste en dessous, des stalagmites. Les unes et les autres se sont allongées jusqu'au JOUR où elles se sont rejointes et soudées. Maintenant, l'EAU qui suinte toujours du plafond coule le long des colonnes et accroît imperceptiblement leur diamètre.


STEPPE 1 référence trouvée

Vaste PLAINE sans arbres des régions relativement tempérées de l'Europe, de l'Amérique du Nord et du Sud, de l'AUSTRALIE et de l'Afrique du Sud, favorable au développement des pâturages et parfois aussi à la culture des céréales.

Venant de Dresde, où il s'est fait acclamer, NAPOLÉON atteint le Niemen le 11 juin 1812 et se rend sur les bords du FLEUVE. "Apercevant sur l'autre rive les Cosaques, les steppes qui s'y étendaient et au milieu desquelles était Moscou, la ville sainte, la capitale de cet empire semblable à celui des Scythes envahi par ALEXANDRE LE GRAND, Napoléon, ÉCRIT Léon Tolstoï dans Guerre et Paix, à la surprise générale, ordonna la marche en avant." Le lendemain, il regarde les troupes franchir le Niemen... "On en fera du chemin, cette fois-ci ! s'exclamaient les grognards de la Grande Armée en voyant l'Empereur qui les regardait passer. Oh ! quand il s'en mêle lui-même, ça chauffe... Le voilà... Vive l'Empereur!... Nous voilà dans les steppes de l'Asie !" Quelques MOIS plus fard, cette même steppe, ENNEIGÉE et balayée par un VENT glacial, engloutira la Grande Armée, dont les soldats, mourant de FROID et de faim, battent en retraite.

Steppe

Stratus
STRATUS

Nuages en forme de longues bandes horizontales qui apparaissent généralement au coucher du soleil et disparaissent à son lever. Les stratus qui se forment ainsi ne donnent pratiquement jamais de PLUIE.

Au retour d'une promenade en MONTAGNE, les excursionnistes suivent le sentier qui redescend vers la VALLÉE. Le SOLEIL n'est plus bien haut sur l'HORIZON. Soudain il leur semble que la vue qu'ils ont de la FORÊT et des PRAIRIES en contrebas devient floue. Un léger voile s'étend sur le paysage et se fait plus dense de minute en minute. L'habitué de la montagne sait de quoi il s'agit. Au moment où le soleil s'apprête à se coucher, l'AIR se refroidit sensiblement et ne peut plus contenir autant de vapeur d'EAU que lorsque le soleil le réchauffe. Alors la vapeur d'eau se condense en minuscules gouttelettes qui forment ce NUAGE en forme d'écharpe d'ouate légère. Un nuage qui n'est pratiquement jamais annonciateur de mauvais temps. Dès son lever, l'ASTRE du JOUR recommencera à réchauffer l'air et les stratus disparaîtront aussi rapidement qu'ils se sont formés.


SYSTÈME SOLAIRE 9 références trouvées

Ensemble des ASTÉROÏDES, des ASTRES et de leurs satellites gravitant autour du SOLEIL. Ce système compte 9 planètes principales : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton.

"Il y a beaucoup de chanvre sur Jupiter !" Ainsi s'exclame vers 1680 l'ASTRONOME hollandais Christian Huygens. Le raisonnement de Christian Huygens est le suivant : Jupiter a 4 LUNES, du moins ne lui en connaît-on pas d'autres à l'époque. A quoi sert une lune ? Surtout à provoquer des MARÉES et à aider les marins dans la navigation. Donc il y a beaucoup de marins sur Jupiter. Beaucoup de marins cela signifie beaucoup de bateaux; et des voiles et des CORDAGES pour les manoeuvrer. Par conséquent, il faut du chanvre pour fabriquer ces cordages... Christian Huygens se trompait. Nous savons aujourd'hui que Jupiter, la plus brillante des PLANÈTES du système solaire après Vénus, est en fait un immense OCÉAN d'HYDROGÈNE et d'HÉLIUM liquides dans lesquels le chanvre ne saurait pousser. Nous savons aussi que Jupiter possède 14 lunes et qu'elle est 10 fois plus grande que la TERRE !

Système Solaire

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011