Je Sais Tout ... Le Monde et la Nature Retour Menu  Accueil

F (3/3) de  FORÊT TROPICALE  à  FUMEROLLES
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Forêt Tropicale
FORÊT TROPICALE 6 références trouvées

Forêt quasi impénétrable qui recouvre certaines régions de l'Amérique du Sud, du Congo et de l'Asie du Sud-Est. La température n'y est jamais inférieure à 18 °C et on peut parfois y compter jusqu'à 200 espèces différentes d'arbres sur un seul hectare.

Les premiers Européens qui abordent le CONTINENT sud-américain sont intrigués par certaines habitudes des peuples vivant en bordure de la forêt tropicale. Régulièrement, des hommes s'enfoncent dans cette forêt très dense, royaume des singes, des OISEAUX, des LÉZARDS et des SERPENTS. S'approchant de certains arbres, ils pratiquent une entaille dans leur tronc, et recueillent la sève visqueuse qui s'en écoule. Cette sève, ils la font ensuite longuement bouillir, et obtiennent ainsi une substance élastique, parfumée, insoluble, qu'ils mâchent toute la journée. Voilà comment les nouveaux venus découvrirent à leur tour le chicle. Ce dernier, qui n'est autre que la sève traitée du sapotillier, un arbre qui ne pousse que dans ce genre de FORÊTS, allait connaître un énorme succès, surtout aux Etats-Unis. Il sert de produit de base à la fabrication du chewing-gum !


FOSSES OCÉANIQUES 2 références trouvées

Vastes dépressions, dont plusieurs atteignent ou dépassent 10.000 mètres, principalement dans l'OCÉAN Pacifique. Les fosses océaniques se développent souvent dans le voisinage des zones volcaniques, là où l'ÉCORCE TERRESTRE est la plus instable.

23 janvier 1960, 8 HEURES 13. Enfermés dans la sphère d'ACIER du BATHYSCAPHE Trieste, inventé par le professeur suisse AUGUSTE PICCARD, Jean Piccard et le commandant Walsh, de la marine américaine, s'enfoncent dans les flots. A 13 heures 06, ils réalisent un exploit historique : le Trieste se pose sur le fond de Challenger Deep. Avec 10.910 mètres, Challenger Deep est la plus profonde des fosses découvertes dans le Pacifique. Déjà, quelques dizaines de mètres avant de toucher "la cave du monde", les deux hommes ont aperçu, de l'autre côté du hublot, un petit CRUSTACÉ rouge. Maintenant, ils observent un POISSON. Une sorte de SOLE, avec des yeux globuleux et verts, longue de 30 centimètres, large de 15. La preuve est ainsi faite que dans l'obscurité la plus totale, par des pressions formidables et une température de 2,5 DEGRÉS CENTIGRADES, la VIE est la plus forte et s'adapte aux conditions les plus difficiles.

Fosses Océaniques

Fossiles
FOSSILES 7 références trouvées

Débris et vestiges d'ANIMAUX et de végétaux ayant vécu voici fort longtemps, et dont des SÉDIMENTS ont gardé l'empreinte. Ces restes, parfois pétrifiés, sont d'une grande utilité pour reconstituer l'histoire de la TERRE.

Vers 1600, les pêcheurs de BALEINES, britanniques, français et norvégiens,se pressent au Spitzberg, bien que ces ÎLES ne soient guère accueillantes. Dès la fin octobre la MER gèle et reste gelée jusque vers la fin avril. Ce n'est qu'en juin que, la NUIT, la température ne descend plus au-dessous de 0 °C. Pourtant ces îles n'ont pas toujours été aussi inhospitalières. Ainsi y découvre-t-on des gisements de houille : c'est la preuve qu'autrefois, il y a des millions d'ANNÉES, de denses FORÊTS recouvraient cette région. Les GÉOLOGUES venus vers 1900 avec les mineurs pour exploiter les MINES de charbon, découvrent des arbres à pain, des FIGUIERS et des ossements de dinosaures fossilisés. Ces fossiles prouvent que, voici quelque 65 à 195 millions d'années,le Spitzberg se trouvait dans une région très tempérée du globe.


FOUDRE 5 références trouvées

Généralement synonyme d'éclair, ce mot désigne parfois aussi un phénomène mystérieux. Accompagnant un éclair, une boule lumineuse apparaît. Sa NATURE et son comportement imprévisible, parfois dangereux, demeurent inexpliqués.

Par cet après-midi de mai 1971, le temps était à l'ORAGE. Mme Bertault, une vieille dame, renonça à sortir et décida de regarder le programme de TÉLÉVISION. Peu après, l'orage éclata sur la ville, accompagné de TONNERRE, de GRÊLE et de PLUIE. Mme Bertault demeura devant sa télévision. Soudain, immédiatement après qu'un ÉCLAIR se fut abattu sur la maison voisine, la vieille dame vit pénétrer dans le salon où elle se trouvait une boule d'une vingtaine de centimètres de diamètre qui se mit à tournoyer dans la pièce. Sidérée, blottie au fond de son fauteuil, elle n'osait faire un geste. La boule passa près du téléviseur qui émit un claquement sec : l'appareil était détruit. La boule tournoya encore quelques instants puis, brusquement, s'enfuit par la cheminée, laissant derrière elle comme une odeur de soufre. Une fois de plus, la foudre en boule venait de se livrer à l'un de ces innombrables caprices dont elle est capable.

Foudre

Fougères
FOUGÈRES voir les 2 définitions

Végétaux très répandus rassemblant plusieurs milliers d'espèces, dont certaines sont très petites et d'autres de la taille d'un arbre. Apparues voici 250 millions d'ANNÉES, certaines fougères ont contribué à former la houille.

"Vous imaginez-vous cueillant de grandes brassées de fougères dont vous rempliriez le réservoir de l'auto familiale pour la faire fonctionner ? Cela aurait bien pu arriver", dit M. Paul Parent, professeur de botanique. Le fait est que vers 1750, d'astucieux bricoleurs avaient remarqué qu'une poudre jaune, tirée d'une espèce voisine des fougères, s'enflammait facilement. Ils essayèrent de l'employer pour faire fonctionner une sorte d'ancêtre du moteur à explosion. Peu doués pour la mécanique, nos hardis expérimentateurs n'obtinrent que des résultats décourageants. Cependant la poudre de lycopode resta longtemps utilisée dans les fusées de FEUX d'artifice, auxquelles elle donnait une belle couleur blanc bleuté. Les premiers photographes l'utilisaient pour provoquer de petits ÉCLAIRS rendant possible la PHOTOGRAPHIE en l'absence de lumière : c'était l'ancêtre des flashes au magnésium !


FROID 90 références trouvées

Condition climatique atteignant une intensité considérable en HIVER dans certaines régions du globe. Ainsi, à Oimekon, en Sibérie, le thermomètre peut tomber à - 51 °C en janvier, et dans la station ANTARCTIQUE de Mirny, on a enregistré - 88 °C en 1960.

Longeant le cours de Yukon, l'homme, un chercheur d'or, suivi de son CHIEN, progresse sur la NEIGE. Janvier est froid, très froid en Alaska. Ce jour-là le thermomètre marque 39 °C au-dessous de zéro. Soudain, la neige rend sous ses pas un son que redoutent ceux qui connaissent bien le pays. Il annonce une mince couche de GLACE sous laquelle courent des SOURCES qui, elles, ne gèlent pas. Il ne faudrait pas se mouiller les pieds par cette température. Pour plus de précaution, l'homme lance son chien en avant. L'ANIMAL part à fond de train sur la surface gelée : elle cède sous lui, mais il peut atteindre un terrain plus ferme. Il s'est mouillé les pattes de devant et, presque aussitôt, l'EAU retenue par les poils se transforme en glace. Le chien, immédiatement, lèche les glaçons. Il sait d'instinct que s'il n'enlève pas rapidement toute la glace accumulée entre ses orteils, ses pattes seront sûrement perdues...

Froid

Fumerolles
FUMEROLLES

Émanations de gaz très chauds, pouvant dépasser 600 °C, préludant à une activité volcanique, ou lui succèdant. La teneur en soufre, en chlore et en gaz carbonique des fumerolles peut présenter un danger d'asphyxie.

En juin 1912, les habitants de Victoria, à l'extrême ouest du Canada, sont très mécontents : toutes les plaques de cuivre apposées sur leurs maisons ont été attaquées comme si elles avaient été badigeonnées d'ACIDE. Ils incriminent cette BRUME inhabituelle qui, depuis des semaines, flotte sur la région et fait pâlir le SOLEIL. Ce n'est qu'en 1915 qu'une mission d'exploration découvrira l'explication du phénomène... A près de 2.500 kilomètres de Victoria, dans une région DÉSERTE de l'Alaska, une formidable ÉRUPTION VOLCANIQUE a fait exploser le mont Katmaï, au début de juin 1912, et projeté dans le CIEL une énorme quantité de gaz corrosifs. Le VOLCAN est maintenant endormi, mais dans la VALLÉE environnante, de toutes parts, surgissent du SOL des jets de gaz et de vapeur à très haute température. On a donné à cette vallée, aujourd'hui grande curiosité touristique, le nom de vallée des Dix Mille Fumées (Valley of Ten Thousand Smokes).


Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011