Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Retour Menu  Accueil

R (1/3) de  RADIS  à  RENNE
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Radis
RADIS

Le radis, originaire des régions tempérées de l'Asie, a été acclimaté en Europe il y a très longtemps. Il existe un grand nombre de variétés de cette plante de la famille des crucifères dont on consomme la racine. Les plus appréciées sont le "radis de tous les MOIS", le "radis d'ÉTÉ" et le "radis d'HIVER", faciles à cultiver. Le radis rose à bout blanc, qui se mange cru en hors-d'oeuvre, est le plus largement répandu. De croissance très rapide, il peut être consommé, en été, 3 semaines après avoir été semé. Les radis sont très riches en VITAMINE B, indispensable à la santé.

Qu'il soit rose ou noir, rond ou long, le radis jouait, aussi bien dans la gastronomie que dans la médecine de nos grand-mères, un rôle qu'on aurait tort de négliger. Le radis rose, dont les venus apéritives sont connues, était conseillé le matin contre la jaunisse et, dans le reste de la journée, contre la coqueluche. Le gros noir, qui peut être servi au début des repas, coupé en rondelles ou râpé, avait une action reconnue contre les maladies des bronches et du foie. Aussi les différentes recettes de macérations ou de tisane étaient-elles transmises avec grand soin dans les familles d'autrefois. Aujourd'hui encore, on vend en pharmacie des extraits du suc du radis noir, d'un bon effet THÉRAPEUTIQUE.


RAIE 2 références trouvées

La raie est un curieux poisson plat, de la famille des rajidés, dont les nageoires pectorales, très développées, en forme d'ailes, donnent à son corps l'aspect d'un losange prolongé par une queue grêle. Ses petits yeux sont placés sur son dos, près du museau, tandis que sa bouche, garnie de dents, s'ouvre sur sa face ventrale. Les rajidés comprennent environ 100 espèces de couleurs et de tailles diverses. Dans la Méditerranée, l'OCÉAN Atlantique et la Manche, on rencontre aussi bien la raie pocheteau, de 2 m de long, que la raie bouclée, de 60 cm. La raie guitare, longue de 1 m, vit dans l'océan Indien et le Pacifique. On les PÊCHE toutes au CHALUT ou à la ligne de fond.

Les raies vivent le plus souvent au fond de la MER, enfouies dans le SABLE avec lequel la couleur de leur dos se confond : on les distingue difficilement. Elles nagent avec aisance, en agitant leurs grandes nageoires, et donnent l'impression de voler. Voraces et carnivores, elles se nourrissent de mollusques, de CRUSTACÉS et de POISSONS sur lesquels, souples et rapides, elles fondent irrésistiblement. La raie manta est capable de sauter hors de l'EAU. Elle se nourrit de petits poissons et de crustacés planctoniques.

Raie

Râle d'Eau
RÂLE D'EAU

Le râle d'EAU appartient à la famille des rallidés qui comprend de nombreuses espèces. Oiseau aquatique, il vit dans les MARAIS et au bord des cours d'eau de nos régions. Il a un long bec rouge, un plumage brun sur le dessus du corps et gris sur le dessous. Grâce à son corps très étroit, il peut passer facilement entre les ROSEAUX et les plantes très serrées. Ses fortes pattes ont des doigts allongés qui lui permettent de se déplacer sur la vase. Excellent nageur, il vole peu et mal. Craintif, le râle d'eau reste tapi tout le JOUR dans les roseaux. Il ne sort que le soir et le matin. Ses cris ressemblent à ceux d'un cochon.

Le râle des GENÊTS, plus petit, vit dans les hautes HERBES des PLAINES. Il vient d'Afrique en Europe entre avril et octobre, traversant la Méditerranée dans sa plus grande largeur, ce qui est une performance pour cet OISEAU volant assez mal. Son chant ressemble à celui de la CIGALE. Les râles sont surtout chassés pour le sport, ils déjouent longtemps les CHIENS en se faufilant et en rusant entre les herbes. Mais lorsqu'ils prennent leur vol lourd et maladroit, ils deviennent une cible facile. Le chasseur n'est pas leur seul ennemi. Les BELETTES et les RATS participent à l'extermination des râles dont plusieurs espèces ont disparu depuis moins d'un siècle.


RAT 15 références trouvées

Le rat est un mammifère rongeur. Long de 10 à 25 cm (sans la queue), il a un pelage gris foncé, une longue queue presque sans poils, une denture redoutable, avec 4 fortes incisives. Il mange de tout. C'est un véritable fléau pour les réserves alimentaires et les récoltes. En outre, il peut transmettre des maladies contagieuses et, dans le passé, il provoqua de terribles épidémies. Il se reproduit très rapidement. chaque femelle donnant le jour à 7 ou 8 petits, 4 fois par an. Intelligent et rusé, le rat est capable de déjouer les pièges et les appâts empoisonnés. Le surmulot est le gros rat gris des égouts des villes, le mulot est le rat des champs.

Une légende raconte que les habitants de Hameln, en Allemagne, étaient tourmentés par une multitude de rats. Les ratières, les poisons et les CHATS ne pouvaient en venir à bout. Un JOUR, un étranger se présenta et offrit de délivrer la ville, moyennant 100 ducats. Le bourgmestre accepta. L'inconnu prit sa flûte et joua un air étrange. Les rats, par milliers, accoururent vers lui. Il les entraîna aussitôt vers la rivière où ils se noyèrent tous. Mais le bourgmestre, reniant sa parole, ne voulut lui donner que 10 des 100 ducats promis. Alors, l'étranger tira de sa flûte un air si doux que tous les garçons de la ville le suivirent. Il marcha vers une MONTAGNE et entra dans une caverne, tous les enfants derrière lui. Le son de la flûte diminua peu à peu, puis se tut. On ne retrouva jamais personne...

Rat

Raton-Laveur
RATON-LAVEUR

Le nom scientifique du raton-laveur est Procyon lotor. Il est le type de la famille des procyonidés, qui compte plusieurs espèces propres à l'Asie et à l'Amérique. Le raton-laveur ne se rencontrait, il y a peu de temps encore, qu'en Amérique, du Canada au Brésil. On tente de l'acclimater en Europe où il commence à se répandre, particulièrement en Allemagne. Long d'environ 90 cm (avec la queue), il a une épaisse fourrure grise, avec la queue cerclée de blanc. Sa tête aux yeux vifs a les oreilles, les yeux, le museau bordés de blanc. Ses pattes de devant sont terminées par des petites mains habiles à saisir les proies.

Le raton-laveur vit près des cours d'EAU. Il ne CHASSE que la NUIT, et des ANIMAUX divers : rongeurs, petits OISEAUX, GRENOUILLES, ÉCREVISSES, POISSONS. Il s'attaque même aux TORTUES, qu'il réussit à sortir de leur carapace avec ses mains. Il doit son nom à son habitude de barboter dans l'eau des rivières pour trouver sa nourriture. En fait, il ne lave rien, mais agite l'eau ou la vase pour y découvrir ses proies. Apprivoisé, le raton-laveur est capable de se plier facilement à un dressage compliqué au cours duquel il fait preuve de mémoire et d'une certaine initiative.


RÉGLISSE 1 référence trouvée

La réglisse est une plante vivace, herbacée de la famille des papilionacées, ne dépassant pas 1 m 50 de hauteur et poussant dans les régions méridionales de l'Europe. Les feuilles sont divisées en petites folioles et les FLEURS blanches ou violacées, en grappes, donnent des gousses contenant les GRAINES. La racine rampante, ronde, brune à l'extérieur, jaune vif à l'intérieur, très sucrée, est employée en pharmacie dans les traitements des voies respiratoires et des maux d'estomac ainsi que pour masquer le goût désagréable de certains médicaments. Elle donne aussi une boisson rafraîchissante.

La réglisse était déjà connue des Romains et des Grecs qui s'en servaient pour s'éclaircir la voix. On dit même que, grâce à elle, les Scythes, infatigables guerriers originaires de la Russie du Sud, qui se nourrissaient habituellement de viande de CHEVAL et de lait de jument, pouvaient, au cours de leurs longues expéditions, rester plus de 10 JOURS sans boire et sans manger. Pour tromper leur faim et leur soif, ils se contentaient de mâcher des racines de réglisse, conservant ainsi force et vigueur. Au siècle dernier, les marchands ambulants vendaient aux promeneurs des JARDINS publics une boisson à base de réglisse appelée "coco" parce qu'elle était présentée dans des coupes faites avec des NOIX de coco, le fruit du COCOTIER.

Réglisse

Renard
RENARD 7 références trouvées

Le renard est un mammifère carnassier de la famille des canidés, comme le CHIEN et le LOUP. Son museau est long et pointu. Son front plat, sous lequel brillent ses yeux vifs, est surmonté de grandes oreilles. Il a une belle fourrure rousse ou grise et une longue queue épaisse. La taille de l'animal adulte est de 70 cm (sans la queue). Toute la journée, le renard reste tapi dans son terrier. Il ne part en CHASSE qu'à la tombée de la NUIT et attaque rongeurs ou petit gibier. A l'occasion, poussé par la faim, il peut se diriger vers les basses-cours. Le renard des régions polaires a une fourrure brune ou bleutée qui devient blanche en HIVER. Le renard argenté est originaire d'Amérique du Nord et du Canada. Vieux renard : homme rusé.

Le renard symbolise la ruse depuis fort longtemps. On a constaté, en effet, que s'il s'attaque quelquefois aux volailles domestiques pour nourrir ses petits, il ne s'aventure jamais dans les fermes proches de son terrier. Au Moyen Age, le Roman de Renart, qui a donné son nom actuel à l'ANIMAL, autrefois appelé goupil, montre le renard aux prises avec les autres bêtes et les villageois dans des aventures amusantes. Goupil trompe tout le monde et déjoue les pièges par des farces et des ruses imprévues. Le maréchal Rommel, commandant de l'armée allemande en Afrique du Nord pendant la dernière guerre, avait été surnommé le "Renard du DÉSERT" par ses adversaires.


RENNE 3 références trouvées

Dans les régions glacées du Grand Nord vivent encore des troupeaux de rennes sauvages, mammifères ruminants de la famille des cervidés. La taille du renne adulte est de 1 m 30 de haut, 2 m de long et son poids dépasse 150 kilos. Le mâle et la femelle portent une ramure dont les bois, les andouillers, sont aplatis en palettes avec lesquels ils écartent la neige pour découvrir les LICHENS et les MOUSSES dont ils se nourrissent. Ils ont des sabots larges et plats adaptés aux longues marches dans la neige. Les rennes forment d'immenses hardes qui, en AUTOMNE, quittent les TOUNDRAS dénudées pour gagner des régions boisées, plus au sud, où elles passent l'HIVER. Dans le Nord de l'Amérique, le renne est appelé caribou.

Le renne semble avoir été l'un des premiers ANIMAUX domestiqués par l'homme, à l'époque où les régions aujourd'hui tempérées connaissaient de longues périodes de grands FROIDS, de GLACE et de NEIGE. Ne parle-t-on pas, en effet, de la "civilisation du renne" ? On a retrouvé sur les parois des GROTTES PRÉHISTORIQUES, un peu partout en Europe, des dessins représentant des rennes. Réfugié dans le Nord, le renne est la principale ressource des Esquimaux et des Lapons qui en élèvent des troupeaux en semi-liberté. Inséparable compagnon de leur rude VIE, il leur fournit nourriture et vêtements.

Renne

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011